Voyage dans l'Ouest Américain

Route 191 menant au Parc National des Arches, Utah

27 mai au 02 juillet 2000

 

      Colorado
      Utah
      Névada
      Californie
      Wyoming
      Dakota du Sud

 

Préambule

Si par hasard ce voyage fait germer en vous le rêve de découvrir ces états de l'ouest, alors nous vous souhaitons de le réaliser.  Entre-temps, BON VOYAGE virtuel!!!

 

Le trajet

Départ de Laval en direction de l'Ontario par la 401, bifurquant ensuite dans l'état de New-York par les autoroutes 81 et 90, la Pennsylvanie par la 90, l’Ohio par la 71, finalement l’Illinois, l’Indiana, le Missouri, le Kansas et le Colorado par la 70.  

 

ColoradoUn des magnifiques sentiers de "Garden of the Gods"

À Colorado Springs, le parc "Garden of the Gods" (Le Jardin des Dieux), dont l'entrée est gratuite, mérite vraiment une visite.   

On y voit des formations rocheuses spectaculaires, de couleurs rouge et ocre, causées par l’érosion au cours de millions d’années.  

Des sentiers ont été aménagés afin de pouvoir admirer ces sculptures naturelles qui se trouvent au pied des Rocheuses.  

Nous  continuons notre route en passant par Denver et Vail.  Le passage des Rocheuses est très panoramique par la 70.  D’ailleurs, l’état du Colorado a construit plusieurs aires de repos, afin d’admirer la rivière Colorado qui longe l’autoroute.  

À recommander:  Le  camping du parc du "Island Acres", près de Grand-Junction.  Non loin de l'autoroute 70, il est entouré de montagnes dénudées, lui donnant ainsi un cachet désertique.

 

Utah

L'impressionnante route 128L'entrée dans cet état par l'autoroute 70, nous offre un panorama désertique mais d’une beauté tellement différente de ce qu’on est habitué de voir quotidiennement.   Ses terres arides, ses montagnes rouges et ocres et de formes différentes, son ciel toujours bleu car presque toujours sans nuage et sa température sèche provoquent un dépaysement immédiat.

Canyonlands, Arches, Capitol Reef, Bryce Canyon et Zion, cinq des plus grands parcs nationaux des États-Unis, sont regroupés dans ce cœur de l’Amérique qu’est le sud de l’Utah.

Après avoir quitté la 70, la route 128 possède aussi son formidable paysage avec la rivière Colorado.   Sans trop le savoir car trop préoccupés à regarder ces montagnes impressionnantes, nous nous retrouvons au bas d’un canyon unique avec des rochers de formes et couleurs diverses.  Une route incontournable!

Et cette route nous mène en direction de Moab, une agréable petite ville de 7 000 habitants, coincée entre les montagnes et le fleuve Colorado où règne à longueur d’année une certaine ambiance de vacances. En plus d’être située à proximité de deux parcs majeurs (Arches et Canyonlands), cette localité est tout à fait charmante.

 

Parc National des ArchesDelicate Arch dans toute sa splendeur

Ce parcours nous conduit à ce premier parc , célèbre pour ses arches naturels en grès rouge, qui regroupe la plus grande concentration d'arches (plus de 2 000) et de formations rocheuses remarquables.   

Une route panoramique de 20 kilomètres, parsemée de sentiers, nous fait voir ces différents arches mais aussi plusieurs formations rocheuses impressionnantes telles que Courthouse Towers et Balanced Rock, un rocher en équilibre qui est une des attractions les plus connues du parc. 

Il faut se rendre à la Delicate Arch , la plus belle et la plus spectaculaire. Au lever ou au coucher du soleil, la lumière nous fait découvrir des couleurs pourpres et violettes qui se transforment avec le temps.

L'endroit étant très chaud et sec, il est fortement recommandé de porter un chapeau et d'apporter quelques litres d'eau afin d'éviter la déshydratation.  Notre expérience le confirme...

 

Parc National de Canyonlands

MonumentCe parc est divisé en trois secteurs, soit:  The Needles, The Maze et The  Island in the Sky.  

Nous visitons le secteur "The Island in the Sky", nous offrant de magnifiques promontoires sur les vastes canyons. Erosion de rochers

Ce secteur se situe au confluent des  rivières Green et Colorado.  Son paysage coloré de grès nous charme avec ses pics, aiguilles, arches, canyons et mesas que l'eau a dessinés, le long de la route panoramique de 28 kilomètres.  

 Il ne faut surtout pas manquer le belvédère Shafer Canyon  où l’on  aperçoit un immense canyon et une route très sinueuse qui servait autrefois à descendre le bétail au fond de la vallée pour brouter l’herbe.  

Aujourd’hui, on peut y accéder en jeep avec un guide mais il ne faut pas avoir le vertige.

 

Parc National de Capitol ReefVallee de la Fruita

Il n’est pas des plus spectaculaire mais un des plus sauvage de la région.

Capitol Reef est une barrière rocheuse qui domine la Fremont river.  Le nom de cette rivière provient des amérindiens Fremonts qui s'y établirent, dès les années 700 après J.C., pour y cultiver le maïs et les haricots.

Sa route panoramique qui s’étend sur 10 kilomètres permet de contempler des formes rocheuses très diversifiées.  

Il ne faut pas manquer The Egyptian Temple qui ressemblerait à un temple de la vallée du Nil, ainsi que Chimney Rock et The Castle. 

Une autre suggestion:  marcher dans la "Fruita Section" qui était renommée pour la productivité de ses vergers, grâce à l’irrigation.  Aujourd’hui, les vergers sont toujours entretenus et il est possible de s’arrêter pour cueillir des fruits.  

Le sentier Cohab Canyon, très bien balisé, nous donne une superbe vue sur la "Fruita Section" et le terrain de camping "Fruita" où des animaux en liberté se baladent.

 

Parc National de Bryce Canyon

Sentier NavajoCe que la nature peut créer comme oeuvre d'art...

Cet endroit est réputé pour ses milliers de Hoodoos (étranges  colonnes rocheuses en forme de flèches, de pinacles et de labyrinthes) de formations colorées qui ont été sculptés dans le calcaire par l’érosion de l'eau, par l'effet du gel et du dégel.

Sa route panoramique de 30 kilomètres est parsemée de belvédères qui nous permettent d’apprécier l’immensité de ces pics.  

Selon nous, le plus beau coup d’œil des Hoodoos, est à Bryce Point.  Le décor fait rêver, surtout lorsque le soleil émerge au-dessus des montagnes et colore les rochers d'un rouge encore plus vif.

Une perle à découvrir:  le sentier The Navajo, d’une longueur d’environ 2 kilomètres!  Cette balade, encaissée entre deux murailles de pierre, nous fait descendre au pied de ces colonnes rocheuses que l'on côtoient. Elle nous amène sur des crêtes de sable en dentelles et des dunes de sable pétrifié.  

Au lever du soleil, son reflet nous donne des couleurs magiques.  En plus, nous passons près de quelques énormes pins Douglas qui ont résisté à ces colonnes et qui poussent depuis plus de 750 ans.  

Ce sentier vaut absolument le détour, tant le décor est grandiose et d’une beauté presque indescriptible.

 

Parc National de ZionRoute panoramique du parc

L'entrée est du parc par la "Zion-Mount Carmel Highway 9" est grandiose et pleine de surprises.  

D'abord, la route est bitumée en  rouge afin de se fondre dans le décor.  On passe à côté de Checkerboard Mesa, une formation rocheuse striée en forme de damier.  

Nous voilà maintenant arrêtés à l'entrée d'un tunnel de 1.8 kilomètres, construit entre 1920 et 1930, lequel donne accès au Canyon de Zion.  Un employé du parc permet au  trafic un sens de circulation à la fois, en raison des gros motorisés.  

Avant l’entrée du tunnel, prenez le court sentier du "Canyon Overlook".   Il nous amène près d’une falaise où l’on a une vue exceptionnelle sur le Canyon de Zion, une vallée fertile enserrée par des murs ocres et blancs. Et que dire de la route qui sillonne le flanc des montagnes jusqu’au fond du canyon, nous présentant un impressionnant paysage de falaises imposantes! 

Sa route panoramique de 12 kilomètres suit la Virgin River qui a creusé ce canyon qui est la partie la plus touristique du parc.  Elle n’est accessible que par des navettes confortables, histoire de limiter la pollution atmosphérique, qui nous amènent aux attraits touristiques et ses nombreux sentiers balisés. 

Contrairement à Bryce Canyon, les sentiers partent du fond de la vallée pour gravir les murailles du Canyon.

Près du centre d’information, le sentier The Watchman nous permet une autre excellente vue du canyon.

 

Névada

La traversée du désert du Névada est un véritable plaisir.  

Pics en forme de cathedraleD'abord, la  route 93 nous  mène à Cathedral Gorge State Park .  Les rochers en spirale de ce parc évoquent les cathédrales gothiques, causés par l’érosion et la disparition d’un lac qui existait dans cette vallée, il y a un million d’années. 

À mesure que le niveau des eaux a diminué, le canyon s’est creusé peu à peu, et l'action du soleil, du vent et de la pluie aidant, a révélé un panorama rocheux inoubliable.

Le camping du parc est d’une rare propreté et vraiment typique en raison de sa situation dans le désert.The loneliest road dans le desert

Après avoir conduit jusqu’à Ely par la 93, nous entreprenons la traversée de la dernière partie de cet état par la 50, surnommée The LONELIEST ROAD IN AMERICA « La Route la plus désertique d'Amérique », d’une longueur de près de 460 kilomètres, et ce jusqu'à Fallon.  C’était d’ailleurs un rêve de découvrir le désert par ce parcours, après avoir lu un excellent article dans la  revue Traveler de National Geographic. 

En fait, cette route serait la moins utilisée en Amérique; on y trouve que deux villages issus de l’exploitation minière.  Ces mines étant maintenant fermées, il ne reste qu’une centaine de personnes.

Ce qu’il y a de typique, ce sont ces longs tronçons droits dans la plaine désertique.  C'est aussi la traversée de neuf rangées de montagne et l'anticipation d'un nouveau décor. 

 

CalifornieCarte de la vallee de Napa

Nous y  arrivons finalement après avoir traversé les Sierra Nevada, avec ses 160 kilomètres de route et ses  sommets encore enneigés. 

Le but de s’y rendre est d’assister à la graduation de notre fille qui termine ses études à l’Université de la Californie à Davis. 

Étant déjà allés dans cet état, nous visitons une nouvelle fois la vallée de Napa, où 90% des vins américains proviennent de cette région magnifique.

Située à 80 km au nord-est de San Francisco et bordée de montagnes volcaniques, cette vallée est la plus célèbre terre de vin des Etats-Unis. Elle regroupe plus d'une centaine de vignobles sur une cinquantaine de kilomètres entre Napa et Calistoga.

Pour les Indiens, "Napa" signifiait abondance.

Après un séjour de 4 jours, nous repartons en direction de Salt Lake City, en Utah, endroit où auront lieu les jeux olympiques d’hiver de 2002.

 

Utah

Petit lac saleL’entrée ouest de cet état, par l’autoroute 80, nous fait découvrir un décor exceptionnel; c’est en fait Bonneville Salt Flats

La région est constituée essentiellement du lac Bonneville asséché, il y a 20 000 ans. Le sel s'est par la suite déposé, suite à l'évaporation de l'eau. Ce sel forme une croûte blanche sur la surface sur une longueur d'environ 60 kilomètres.

Comme l’autoroute traverse ce phénomène naturel, nous ne pouvons qu'admirer ce site grandiose.  L’aire de repos permet un très beau point de vue de cette surface blanche. 

Le sel étant très dur et la surface très plane,  à chaque année, des concours de vitesse on lieu sur une piste de 16 kilomètres de long, avec des bolides spéciaux.  Le record à battre serait de 622.407 milles à l’heure, établit le 23 octobre 1970.

 

Salt lake City

Nous poursuivons notre route jusqu’à Salt lake City, fondé par le  mormon Brigham Young, en 1847, près du "Great Salt Lake" (Grand lac Salé). 

Ce lac contient 27% de sel de sorte qu’il peut porter un nageur sans qu’il ait à se mouvoir.Temple mormon

La ville est propre et moderne.  Ceinturée par les grandes montagnes, elle respire le calme et la sécurité. La circulation n'est jamais dense puisque les avenues sont immenses. Les gens, polis et souriants, sont toujours prêts à aider les visiteurs.  

 L’attrait principal de Salt lake City est  le Temple Square (Carré du Temple). C'est un site incontournable pour saisir la signification des croyances mormones. Il regroupe plusieurs bâtiments ouverts aux visiteurs, sauf le Temple lui-même, réservé aux mormons.  Ce bâtiment fut terminé en 1893, après 40 ans de travaux.  Il comporte 6 tours et l’intérieur serait richement décoré.

Il faut entrer dans leur édifice de 26 étages et prendre l’ascenseur qui nous amène sur le toit.  Un panorama unique nous attend sur la ville et les montagnes environnantes.

Une visite au State Capitol, construit en granite et l’intérieur en marbre, est de mise.  Ça vaut le détour d’autant plus que le kiosque d’information touristique est situé à quelques centaines de pied de cet imposant édifice gouvernemental.

 

Wyoming

Parc National de Grand Teton

Grand TetonLa route nous  amène à traverser le parc national de Grand Téton avec ses hauts pics enneigés dont le Grand Teton qui atteint presque les 14,000 pi. d’altitude.  Il domine d'ailleurs de plus d'un mille la vallée de Jackson dans laquelle serpente la rivière Snake. Il est considéré comme l'un des plus beaux sommets d'Amérique.

 Le Grand Teton doit son nom à des Québécois venus en expédition pour la Compagnie du Nord-Ouest. Les chemins escarpés et les soudains changements climatiques peuvent rendre l’escalade difficile, mais les passionnés de montagne seront comblés!

La petite ville de Jackson Hole du Wyoming attire de nombreux touristes avec son ambiance western. 

 

Parc National de Yellowstone

Yellowstone est le premier parc national au monde (1872) et le plus diversifié des parcs américains. Il est l'un des sites les plus exceptionnels de la planète, tant au point de vue géologique que biologique. Plus de trois millions de touristes visitent ce fabuleux territoire chaque année. 

A cheval sur les états du Wyoming, du Montana et de l'Idaho, Yellowstone est situé à plus de 2000 mètres d'altitude. il faut prévoir des vêtements en conséquence car la météo est imprévisible.

La couleur multicolore du geyser Morning Glory PoolAuparavant, on appelait cet endroit "la région où déborde l'enfer".  Pourquoi?  La croûte terrestre étant très mince (5 km d'épaisseur) , l’eau s’infiltre jusqu’à la roche en fusion et ressort sous forme de fumerolles, sources d'eau bouillantes, bassin d’eaux turquoises, mares de boue… 

Le parc contient à lui seul les deux tiers des geysers de la planète dont le plus est le "Old faithful".

C'est ce paysage volcanique qui accueille le visiteur. La composition du sol est riche en soufre, ce qui lui donne cette couleur jaune dont le parc tire son nom: yellow-stone (pierre jaune).

Partie de la foret devasteeCe qui frappe l’œil en entrant dans ce parc, ce sont ces grands espaces de forêt brûlés, lors du feu de 1988.  En fait, 36% de ce parc y a passé.   Il faut donc s’habituer à ce paysage car il y a bien autre chose à voir.  

Pour le visiter, il faut un minimum de trois jours.  Nous y  demeurons cinq jours ce qui nous permet de fouiner davantage. 

Presque tous les sites se trouvent autour d’une grande boucle de 230 kilomètres.  

On est à même de constater que Yellowstone n'est pas un zoo mais  l'habitat d'animaux sauvages tels que ours, bisons, wapitis, antilopes, orignaux et loups. L'abondance d'animaux qu'on observe a de quoi impressionner. Habitués à la présence humaine, ils sont peu farouches, mais gardent leur distance.Geyser Old Faithful

En plus de sa richesse faunique, on y trouve la plus forte concentration de sources et geysers sur cette planète, soit environ 10 000. En addition, des canyons grandioses et plusieurs chutes d'eau saisissantes.

 Il y a toutefois trois endroits où il faut absolument s’arrêter, soit :

1) OLD FAITHFUL: c'est l'un des phénomènes naturels les plus mystérieux sur cette terre, ce qui en fait le principal centre d’attraction. On l'appelle en français Vieux Fidèle en raison de sa régularité sans faille.

À tous le 80 minutes environ, ce geyser, le plus réputé au monde, fait éruption. Pendant quelques minutes, il crache entre 15 000 et 30 000 litres d'eau bouillante à une hauteur pouvant atteindre 40 mètres. Le spectacle est inoubliable.

De nombreux sentiers, presque tous faits de passerelles en bois, sillonnent à travers différents geysers et sources, à proximité du Old Faithful. 

Tout près, le célèbre hôtel de bois"Old Faithful Inn", achevé en 1904, mérite le détour car il est très impressionnant. Nous sommes étonnés de la hauteur du Old Faithful Inn hall d'entrée, dont le plafond s'élève à 23 mètres. Un grand foyer de pierre et une horloge de six mètres de haut attirent inévitablement tous les visiteurs.

Ayant survécu aux immenses feux de forêt, il est parmi les derniers hôtels anciens construits en bois rond aux États-unis.

C'est sans aucun doute l'édifice avec ses 325 chambres le plus important du parc dont on célèbrera le centenaire en 2004.Grand Prismatic geyser

 Il faut prévoir une journée afin de bien visiter les alentours du Old faithful.

2) GRAND PRISMATIC SPRING: d'un diamètre de 75 mètres, ce geyser est la plus grande source d'eau chaude au monde. La température est de 85oC. 

Après s'être cristallisé, il se colore en ocre, bleu, verdâtre, orange et jaune  sous l'effet de bactéries et d'algues contenant du carotène qui se développent grâce à la chaleur.

3) MAMMOTH HOT SPRING: cet endroit constitue l'une des plus grandes curiosités du parc. 

Minerva Terrace - depots de calcaireC’est une série de bassins en escalier qui furent formés dans la montagne, au fil des millénaires, par l'écoulement de l’eau chaude qui se charge de calcaire. Une fois à la surface, l'eau s'évapore et le calcaire se dépose pour former des figures spectaculaires. Un beau point de vue de la plus importante chute de la riviere

L'ensemble de cette oeuvre de la nature ressemble à des cascades de glace de couleur blanche, ocre, jaune et pourpre, tels que Palette Spring, Minerva Terrace, Canary Spring, etc.  Encore là, les sentiers en montagne sont tous faits de passerelles, ce qui facilite la marche pour pouvoir admirer ce paysage grandiose.

4) YELLOWSTONE RIVER:  cette rivière de 40 km coule dans un canyon impressionnant de 1000 pieds de profondeur, avec ses chutes très spectaculaires.  

La route panoramique nous permet de contempler ses dimensions colossales, ses formes dramatiques, ses couleurs presque  irréelles et nous conduit à des points de vue saisissants.  Évidemment, "Artist Point" est le meilleur point de vue pour admirer la principale chute de cette rivière.  D’ailleurs, c’est l’endroit préféré des peintres.

Un autre endroit préféré des pêcheurs est le grand lac Yellowstone qui se trouve à l’est du parc.

À quelques kilomètres de la sortie est du parc, Lake Butte Overlook nous offre une superbe vue du lac Yellowstone et des montagnes qui l’entourent.

 

Bighorn national Forest

Par la route 14, nous atteignons la chaîne de montagne "Bighorn National Forest".  Comme la route monte jusqu’à 10,000 pi. d’altitude, il faut de la patience car la circulation est lente  en raison du panorama exceptionnel.

Peu avant d’arriver à Cody, nous  arrêtons au barrage de Buffalo Bill.  L’eau accumulé et formant un immense lac artificiel sert à irriguer les terres dans la plaine, à l’est de Cody;  sinon, ce serait le désert.

 

Cody

Fondée en 1896 par William Frederick Cody, alias Buffalo Bill, la petite ville de Cody, au Wyoming, qui compte moins de 10 000 habitants, accueille chaque année plusieurs centaines de milliers de visiteurs. Elle doit sa popularité à son célèbre fondateur et à sa proximité du parc national américain de Yellowstone.

C’est vraiment une jolie petite ville westernPrincipale attraction de la ville, le musée Buffalo Bill a ouvert ses portes 10 ans après la mort du héros. Il occupe le même emplacement depuis 1969 et compte maintenant cinq musées rassemblés sous le nom de "Buffalo Bill Historical Center"Site du Rodeo Nite.

Un des attraits  touristiques remarquable est son Rodeo Nite, présenté à tous les jours et d’une durée de 2 heures.  

 Ne manquez pas ce spectacle où l’on voit des cowboys expérimentés, monter des chevaux sauvages et des taureaux.  Il y a aussi des concours d’habileté avec lasso pour attraper des veaux.  

Un conseil : achetez des billets pour être assis presque au-dessus des cages où l’on voit très bien ces cowboys qui enfourchent ces énormes bêtes, avant la présentation de leur numéro.  

Un autre site typique est le Irma Hôtel de Cody, construit en 1902 et ayant appartenu à Buffalo Bill. Toujours très fréquenté tant par les gens de l'endroit que par les touristes, le restaurant est décoré de têtes d'animaux chassés dans les environs. On peut aussi visiter Old Trail Town , vieilles maisons, magasins et saloon de l’époque encore plus western.

 

Devils TowerDevils Tower

Devils Tower National Monument est le premier monument national aux États-Unis.  Il fut rendu célèbre par le film de S.Spielberg, « Rencontre du 3ème type ».   

Ce rocher qui donne l'aspect d'un seul bloc de pierre était autrefois caché sous la surface de la terre.  

Il y a 60 millions d'années, l'érosion a emporté au loin les couches tendres du rocher pour laisser apparaître cette tour, haute de 1267 pi. de sa base dont le diamètre est de 1000 pi.

Une boucle de 2 kilomètres nous permet d'admirer ses différentes formes et aussi des alpinistes expérimentés.  Ces derniers prendraient 10 heures pour atteindre le sommet, en forme de plateau de la dimension d’un terrain de football.

 

Dakota du Sud

Route panoramique des BadlandsParc National de Badlands

Ce parc, situé non loin de l'autoroute 90 , exhibe un paysage étonnamment érodé connu comme les Badlands (Mauvaises Terres à traverser) dont le nom vient des trappeurs français. 

La route panoramique d’environ 48 kilomètres, parsemée de nombreux belvédères, sillonne ce parc.  

Le visiteur  peut ainsi admirer des buttes de craie blanche formées par l’érosion, des gorges ravinées et quelques landes herbeuses, donnant un aspect quasi lunaire.  

La prairie abrite aussi une faune sauvage, tel que bisons, chiens de prairie et antilopes.    

Les emplacements du camping ne sont séparés que par de l’herbe haute, donnant ainsi un décor désertique.

 

MitchellCorn Palace

Mitchell, une petite ville agricole, le long de l'autoroute 90,  cache un attrait touristique original, le Corn Palace.  

 Ce chef-d’œuvre, ressemblant à un palais, est recouvert à l’extérieur de produits de la terre, soit:  épis de maïs, gerbes d’avoine, seigle, paille et blé etc.  On peut voir des murales à l’intérieur, faites de la même façon.  Une architecture de toute beauté… 

Annuellement, ce bâtiment se refait un nouveau décor; une initiative locale qui existe depuis 1892.  

À l'intérieur, on peut voir la photo de ce palais décoré différemment, pour chacune des années antérieures.  

Il  faut aussi aller visiter la boutique de souvenirs, lesquels sont fabriqués avec originalité et minutie par des gens de l’endroit.

 

Retour au Canada

Chemin faisant, nous couchons dans un parc de l'état du Minnesota:  Blue Mounds State Park;  très bien aménagé et d’une propreté exemplaire…

Nous entrons au Canada par Sault-Sainte-Marie, Ontario, en passant par Sudbury et Ottawa.

Un parcours total de 12,300 kilomètres.

Menu

                    Accueil