Allemagne

 

Belle Bavière

Tout au sud-est de l'Allemagne et en bordure de l'Autriche, la Bavière, avec ses localités aux résonances historiques, est la région la plus touristique du pays. 

À pied, en vélo, en train ou en voiture, la Bavière réserve une variété de paysages, richesses culturelles, architecturales et folkloriques.

Les paysages de la Bavière et le style de vie des Bavarois ont toujours fasciné et inspiré de grands peintres.

C'est aussi l'endroit de somptueux châteaux de rêve construits par Louis II de Bavière, lesquels attirent maintenant des milliers de touristes.

Cette région a su préserver son identité par la tradition de ses chants populaires, de ses danses folkloriques et de son sens de l'hospitalité.

 

http://histgeo.free.fr/quatrieme/carteseur/allland.html

 

Parcours 1

 

Mittenwald 

Magnifique façade peinteDe Seefeld, il nous faut 20 minutes pour se rendre dans la région de la Haute-Bavière et plus précisément à Mittenwald

Goethe a appelé cette petite ville, encastrée au fond des Alpes bavaroises, un « livre d'images vivant ».  

Il avait bien raison car nous n'avons jamais autant vu de  maisons peintes le long de la rue principale. En fait, il s'agit de fresques qui racontent l'histoire. Quel superbe endroit! 

Avec leur costume traditionnel Sans oublier le clocher de l'église décoré de fresques, que l'on distingue de loin! 

Il faut aussi entrer dans cet édifice pour y découvrir de somptueuses décorations en or ainsi que dans le toit. C'est une des plus belles églises de la région.

Une autre surprise nous attend; en ce dimanche du 11 mai, fête des mères, plusieurs personnes portent le costume traditionnel de la Bavière. 

Ils déambulent dans les rues avec leur pantalon de daim court, leur veste en loden et leur chapeau surmonté d'une touffe de poils de chamois.

On voit aussi des violons accrochés un peu partout en raison de l'importance que les résidents accordent à la musique. D'ailleurs, une école fabrique des violons depuis plus de 140 ans.

Pour le visiteur qui va en Autriche, il faut absolument aller flâner à Mittenwald. Vous serez certainement enchantés.

 

Rue principaleGarmisch-Partenkirchen

Située près de Mittenwald, Garmisch-Partenkirchen est une autre petite ville de sports, étant l'hôte des jeux olympiques d'hiver de 1936. D'ailleurs, c'est la plus importante station de ski des Alpes.

Cet ville ressemble à une cuve. De partout, d'où vous regardez, il y a toujours un pic qui s'élève devant vous.

Pour les admirateurs de sommets, il est possible d'atteindre en téléphérique, le Zugspitze, le sommet dominant d'Allemagne, qu'elle partage avec l'Autriche.

Dans les principales rues, on peut y admirer de belles façades peintes ainsi que des maisons qui portent mille souvenirs des gens qui ont édifié la ville.

 

Ettal

Nous partons maintenant  à la découverte de quelques châteaux de Bavière. 

Monastere des Franciscains a EttalDe Garmisch-Partenkirchen, nous suivons la route 2 jusqu'à Oberau. De là, nous bifurquons sur la 23. 

Dans le décor des Alpes bavaroises, nous découvrons le petit village d'Ettal, dominé par l'immense monastère des Bénédictains, fondé en 1330.

Un arrêt s'impose à cet endroit. La cour intérieure nous conduit à leur église qu'il faut absolument voir, tellement il y a de superbes murs peints.

En continuant sur la 23, nous atteignons Oberammergau.

 

Oberammergau

Scenes de la Passion sur la façade d'un commerceOberammergau est l'un des villages très reconnu en Bavière pour ses maisons peintes par les villageois. 

On ne peut passer outre une façade sans admirer les illustrations, représentant souvent des scènes de la Passion et parfois des scènes de la vie courante.

D'ailleurs, à tous les 10 ans, les villageois commémorent  des Vallee de Graswang scènes de la Passion par la pièce de théâtre « le jeu de la passion ».  

Ils tiennent ainsi la parole donnée en 1633 par leurs ancêtres, épargnés à l'époque par une épidémie de peste qui décima la région.

La prochaine scène de la passion du Christ aura lieu en 2010.

Il est aussi célèbre par ses sculptures sur bois, tradition qui existe depuis le XIIe siècle. Encore là, Croix du chemin dans la vallee de Graswang, en Baviere plusieurs sculptures représentent des personnages Petite eglise de Graswang reliés à la religion.

De cet endroit, nous revenons sur nos pas via la route 23. 

Nous bifurquons à droite sur une route secondaire dans la superbe vallée de Graswang, encerclée par une chaîne de montagne abrupte, qui nous conduit vers le château de Linderhof.

Le long de cette route romantique est tellement relaxante, nous remarquons la croix du chemin vraiment typique en Bavière, tout près de la petite commune de Graswang.

 

Louis II de Bavière 

Avant d'aborder la visite de quelques châteaux de Bavière, voici un brin d'histoire sur cet étrange roi.

Louis II de BaviereLouis II un amoureux des arts, de la musique et de la culture. À la suite de la mort de son père Maximilien II, survenue le 10 mars 1864, Louis prend sa succession à titre de roi alors qu'il n'avait que 18 ans.

Ce personnage, condamné à une riche oisiveté, n'a pas fait autre chose dans sa vie que de dépenser. Il s'est donc plaît à édifier quatre châteaux:  Linderhof, Herrenchiemsee, Schachen et Neuschwanstein, dans lesquels se manifestent son goût du romantisme.

Ses châteaux de rêve attirent maintenant des milliers de touristes qui représentent pour la Bavière un véritable apport économique.

Quant à Louis II de Bavière, le dernier grand bâtisseur d'Europe, il s'est ruiné pour les construire. Ses châteaux ont englouti tous ses biens personnels.

Nous partons maintenant à la découverte des châteaux de Linderhof et Neuschwanstein, non loin l'un de l'autre.

 

Château de Linderhof

Jardins et fontaine donnant sur la façade du chateauArrivés au château de Linderhof, petit bijou construit entre 1874 et 1878 à Graswangtal, il est niché dans la forêt des Alpes bavaroises.

Nous sommes quelques peu déçus car toute la façade est cachée en raison des rénovations.

Tout de même, il nous faut visiter cet endroit reconnu comme de plus guindé et précieux.

C'est le plus petit mais le plus merveilleux palais de Louis II de Bavière. Ce fut le seul édifice commandé par Louis II à être achevé avant sa mort.

Il est entouré de jardins à la française agrémentés de fontaines fantaisistes, de bassins et de bâtiments extravagants.

Certaines pièces retiennent davantage notre attention. La salle du trône possède une orgie de bibelots, de faïence, de verreries, de bronze et de pierres précieuses. 

La chambre à coucher est décorée d'une balustrade et un imposant Sentier recouvert d'un treilli d'arbustes conduisant a la grotte lustre (108 bougies) éclaire la pièce. Le salon des  miroirs simulent une suite infinie de pièces.

À l'arrière du château, il faut aller voir la longue cascade avec ses 30 marches en marbre avec la fontaine de Neptune au bas et le pavillon de musique au sommet. 

Juste au-dessus, une autre extravagance du roi, soit la construction en ciment de la grotte de Vénus, une grotte  de stalagmites artificielles. 

L'intérieur nous fait découvrir  sa cascade d’eau, ses effets lumineux étonnants, ses vagues artificielles, sa chaloupe bien décorée, sa musique et la statue du Roi Soleil en bronze.

Sur la façade, des jardins de styles italiens, français et anglais s'étendent devant le château. Ils encerclent une fontaine d'où un jet d'eau arrose la « statue dorée de Flore ».

 

Château de Neuschwanstein

NeuschwansteinEn 1869, Louis II entreprit la construction de ce château romantique qui n'a jamais été achevé. Son idée remontait à 1867, lors d'un voyage en France alors qu'il avait visité le château de Pierrefonds. 

L'idée de combiner ce style architectural néo-gothique au style médiéval de la forteresse de Wartburg érigée au sommet d'une falaise dans la forêt de Thuringe (Allemagne) a produit un résultat étonnant.

Ce célèbre château excentrique est mémorable à travers le monde, surtout depuis que Walt Disney en a créé une réplique, soit celui de la Belle au Bois Dormant à Disneyland. C'est aujourd'hui le plus célèbre d'Allemagne avec 1,3 million de visiteurs par an. 

Cette extravagante forteresse de Neuschwanstein fut édifiée au pied des Alpes bavaroises et située près du lac des cygnes. 

Elle fut construite à 1000 m d'altitude sur un sommet alpin appelé Tegelberg entre 1869 et 1886. 

NeuschwansteinEn arrivant sur les lieux nous apercevons du bas de la colline toute la splendeur du château avec sa plus grande tour mesurant 79 mètres, perdu au milieu des sapins. Et nous sommes surpris par tant de beauté...

Durant la construction, le roi demeura installé dans le château d'Hohenschwangau sur la colline d'en face pour suivre la progression des travaux, en suggérant, imposant, dessinant et retouchant à multiple reprises.

Pour accéder au château, il faut suivre un sentier de 1.5 km agrippé à la montagne. La montée est d'une durée de 30 à 40 minutes. L'ascension peut aussi se faire en minibus et en calèche.

Pour la descente, on peut faire le détour vers un pont piétonnier construit par Louis II, qui assure une vue imprenable sur le château et sur une gorge en contrebas qui donne des frissons quand on regarde le torrent coulant au fond.

Ce château est si populaire qu'il faut réserver son heure de visite. elle se fait au village en bas de la montagne. 

Ce village est très charmant avec ses magasins et ses restaurants qui ont su rester fidèles à l'esprit allemand du lieu, tant par leurs prix que par leur aménagement.

Cour somtueuse du chateauBiens remarquables -  la salle du trône est décorée d'une façon démesurée avec l'or, la faïence, le marbres et les mosaïques. Le lustre de bronze pèse à lui seul plus d'une tonne. 

Près de la chambre à coucher, on traverse l'imitation d'une grotte de stalactites.

Les peintures murales de la chambre à coucher illustrent l'une des plus célèbres histoires d'amour, celle de Tristan et Iseult.

La principale curiosité est la luxueuse salle de concert où les peintures murales représentent des scènes de l'opéra Tannhäuser. Cette salle est pourvue d'une tribune comportant des consoles  richement sculptées.  On remarque aussi six lustres dorés. 

Au fond de la salle, des marches conduisent à une scène entourée de colonnes de marbre. Elle a été réalisée pour accueillir les représentations de Wagner, dont le Roi  était un fanatique.

 

Château d'Hohenschwangau

Chateau d'HohenschwangauCe château d'un jaune étincelant se trouve directement en face du château de Neuschwanstein.

Au cours des siècles, Hohenschwangau changea de nombreuses fois de propriétaires et a été détruit à plusieurs reprises. 

Le roi Maximilien II de Bavière l'acquit en 1832. C'était une ruine qu'il fit restaurer dans le style néogothique (1837).

C'est à cet endroit que Louis de Bavière II passa son enfance. 

On peut le visiter aujourd'hui.

 

 

Retour en Autriche pour découvrir Salzbourg & environs.

France

Suisse

Autriche - Innsbruck & environs

Allemagne - Bavière (parcours 1)

Autriche -Salzbourg & environs

Allemagne - Bavière (parcours 2)

Autriche - Vienne & environs

République Tchèque

Allemagne - Bavière (parcours 3)

Belgique

 

Accueil

Menu