Évasion en Grèce

2 avril au 16 mai 2005

BIENVENUE dans ce pays antique où résident des gens chaleureux...

  Le monastere du site de l'ArkadiTaverne a Oia dans l'île de SantorinColonnes dans le sanctuaire de DelphesMonemvassia dans le PéloponneseLes Caryatides dans l'Acropole d'AthènesLa porte d'entrée du stade olympique à OlympieLe cheval et le jockey dans le musée archéologique d'Athènes

 

En faisant des recherches pour notre voyage, nous avons retenu certains points importants qui nous renseignent davantage sur ce pays. Ces trouvailles pouvant être utiles à d'autres voyageurs, nous les reproduisons dans les paragraphes qui suivent.

 

Le monde antique

La Grèce, c'est synonyme d'antiquité avec son héritage incomparable qui remonte à plus de 4 000 ans avant J.C. et sa langue qui s'écrit depuis environ 3 000 ans.

 

Socle d'un pretre orthodoxeLa religion

C'est un peuple de religion orthodoxe (98%) où le christianisme  a été introduit en l'an 50 après J.C.

 

L'histoire

On découvre de nombreuses invasions: d'abord les Macédoniens dont succéda l'Empire Romain, puis renversé par l'Empire Byzantin qui fut à son tour renversé par l'Empire Ottomans (Turc). Les Grecs seront sous la domination turque pendant près de 4 siècles pour finalement obtenir son indépendance en 1821.

Tout ce mélange de culture confirme la beauté et la richesse de ce pays qui recèle mille secrets, aujourd'hui.

 

Le drapeau

Il est constitué des couleurs bleu et blanc, soit les couleurs nationales. Le bleu symbolise le ciel et la mer alors que le blanc, la pureté pour la lutte de leur indépendance en 1821. La croix, dans le coin supérieur gauche, symbolise la religion chrétienne. Hymne grec musical et paroles en français.

 

Des découvertes typiques

Au cours de notre voyage, certains aspects retiennent davantage notre attention:

L'accueil  

Les grecs sont par nature discrets, mais charmants et très accueillants car, ils apprécient la présence des étrangers. Ils reçoivent les touristes avec générosité et font tout ce qu'ils peuvent pour ne pas les décevoir. Même si plusieurs ne parlent que leur langue, ils sont d'une telle gentillesse pour essayer de vous aider lorsque vous leur demandez une information. 

Tout ceci pour dire qu'il y a bien sûr des sites à visiter, la mer à admirer, mais surtout un peuple à découvrir, de préférence dans les petits villages typiquement grecs. Et soyez sans crainte, la Grèce est très sécuritaire.

 

LUn authentique personnage greca communication  

C'est toujours plus agréable de connaître quelques mots de politesse dans la langue de nos hôtes.Une ruelle paisible

Comme c'est un peuple très accueillant, ils apprécient grandement si vous allez au devant d'eux et de se faire dire seulement un BONJOUR dans leur langue.  

C'est aussi une autre façon de se mêler à eux malgré la barrière de la langue.

À titre d'expérience, au cours de notre séjour, nous rencontrons nombre de personnes seules ou en petits groupes. 

À première vue, ces gens semblent gênés lorsqu'on les regarde, mais en leur adressant un "Kalimèrra" (bonjour = le matin), ils restent surpris, mais immédiatement ils vous adressent leur bonjour à une et deux reprises avec un large sourire et avec leurs yeux qui pétillent, en signe d'appréciation. 

Il est conseillé d'avoir un dictionnaire de poche français/grec, car il vous sera très utile si vous voyagez par vos propres moyens. Sans faire de publicité, le mini dictionnaire de 5 000 mots HARRAP'S (6'' X 4'' et 224 pages) intitulé: "Le grec utile en voyage" est vraiment adéquat.

Voici quelques mots qu'on utilise plus souvent, lors d'un voyage en Grèce; pour en connaître davantage, consultez le site RÉPUBLIQUE HELLÉNIQUE.

Kalimerra = bonjour (le matin) Yassou = Salut (singulier et familier)
Kalispera = bonsoir Yassas = Salut (pluriel et formule polie)
Oui = nè S'il vous plaît = parrakalo
Non = ochi Merci = èfkharissto
D'accord = èdaksi Je vous en prie = na sté kala
Petit = mikro Au revoir = andio
Grand = mégalo À notre santé! = yamas!
Rue = odhoss Où se trouve...? = pou inè...?
Parlez-vous français? =miposs milatè gallika? Combien coûte...? = posso kani...?
Parlez-vous anglais? =miposs milatè aglika?  Bon voyage = kalo taxidi

 

Le paysage Un beau paysage de l'ile de Ios, prise du traversier qui nous amene a Paros

Coucher de soleil pris de notre balcon a Chorafakia, ile de CretePays du soleil, péninsulaire et montagneux avec un sol principalement rocheux (deux tiers du pays), les chaînes de montagne se prolongent en mer sous forme de péninsules et de séries d'îles. 

Selon un mythe grec, lorsque Dieu créa le monde, il distribua toute la terre possible à l'aide d'un tamis; quand tous les pays furent suffisamment pourvus, il jeta par-dessus son épaule les cailloux restés dans son tamis et créa ainsi la  Grèce.

De ses surfaces cultivables, le blé, les vignes, les oliviers et les vergers d'orangers dominent le paysage.

Ces magnifiques paysages sont teintés du bleu de la mer avec ses eaux limpides bordées de petits ports de pêcheurs et décorées d'îles de rêves... 

Cette mer est d'une couleur déconcertante avec son bleu encre courtisant un vert émeraude au bord du rivage. 

Son climat de type méditerranéen est agréable, surtout au printemps et au début de l'automne alors que la température oscille entre 20oC et 25oC. 

Par contre, l'été est chaud et sec et la température peut atteindre 40oC à l'ombre.

 

La culture  

En témoignage de son passé cultuel reconnu mondialement, le territoire grec est parsemé de sites archéologiques, de monuments et plus de 200 de musées qui dégagent un prestige et un charme particulier pour les visiteurs.

 

Les églises et monastères  

Eglise miniature pres de Plaka, ile de Crete Les nombreuses églises et monastères, encore très fréquentés, sont un élément caractéristique du paysage grec dont ils font partie intégrante.

En plus, partout où l'on circule en Grèce, on voit de petites chapelles, toutes aussi jolies les une des autres, érigées ici et là dans les villages, les îles, les places publiques, au sommet des collines, des montagnes... Et on continue à en construire...                    

Et ce qu'il y a aussi de surprenant, ce sont ces petites églises miniatures érigées le long des routes en souvenirs des personnes qui sont décédées à la suite d'un accident automobile.

 

La gastronomie  

La nourriture grecque traditionnelle est délicieuse et peu dispendieuse. Pour  la découvrir, il faut s'éloigner des centres touristiques et aller dans les petits villages campagnards d'où on trouve les véritables tavernes. À plusieurs endroits, on n'a pas de menu. On vous invite à venir voir  dans la cuisine ce qu'il y a dans leurs grands chaudrons. Si le propriétaire ne parle que le grec, il vous fait signe de la main de le suivre dans la cuisine.

Toutefois, dans ces tavernes, on vous apporte tous les plats en même temps. 

Il y a deux sortes de tavernes: les "taverna restaurant" qui ne sont en fait qu'un restaurant classique et les "tabepna ou taverna" tout court qui sont les vraies tavernes, celles  où les grecs vont manger. C'est là que vous découvrez une cuisine traditionnelle pleine de saveurs. D'ailleurs, elles sont plus conviviales.

 

Une coutume courante  Komboloi

Les hommes égrènent le komboloï (ressemblant à un petit chapelet), une manie qui n'a aucune signification religieuse mais, dans les campagnes, on vous dira qu'il éloigne le mauvais sort. D'autres disent que c'est pour relaxer ou pour passer le temps.

 

Un périple de 45 jours

De tous nos voyages antérieurs, ce dernier s'est avéré le plus difficile à planifier en raison de la cédule des  bateaux et étant toujours à la merci des conditions imprévisibles de la mer. Malgré tout, il nous fallait faire un choix sur un endroit de départ.

Après avoir lu différents documents et correspondu avec quelques personnes qui connaissent assez bien ce pays, nous avons tracé notre itinéraire comme suit: 

L'île de Crète

Le vol d'Olympic Airlines  nous amène directement de Montréal au nouvel Aéroport Eleftherios Venizelos d'Athènes. De là, nous prenons un transfert pour Héraklion, la principale ville de la Crète.

Comme c'est la plus grande île de la Grèce, nous y séjournons 11 jours: 3 au 14 avril.

 

Les Cyclades

De la Crète, nous prenons le bateau au port de Agios Nikolaos pour  Santorin, et par la suite, les îles de Milos, Paros, Mykonos, Délos et Tinos. 

Un séjours de 10 jours dans ces îles: 14 au 24 avril.

 

La Grèce centrale

Le bateau de l'île de Tinos nous amène à la ville de Raffina, sur la côte est d'Athènes. Nous louons une voiture à l'aéroport et partons immédiatement pour les Météores, soit environ 380 km au nord d'Athènes.  

Après les Météores, nous nous rendons à Delphes, soit environ 200 km plus au sud. 

Un séjour de 6 jours à ces deux endroits: 24 au 30 avril.

 

Le Péloponnèse

De Delphes, nous traversons le fleuve de Korinthe pour le Péloponnèse afin de visiter Olympie, Pylos, Méthoni, Koroni, Le Magne,  Monemvasia, Mystras, Mycènes, Nauplie, Épidaure et les îles Spetses et Hydra. 

Un séjour de 12 jours: 30 avril au 12 mai.

 

Athènes

C'est notre dernière destination. Un séjour de 4 jours: 12 au 16 mai. Puis, c'est le retour au Canada.

 

En route maintenant pour l'île de Crète.

 L'île de Crète
      Les Cyclades
     La Grèce centrale
     Le Péloponnèse
     Athènes
     Évasion en Grèce - Retour

 

Accueil 

Menu