Étape #1

 

 

Saint-Martin-La-Lande

La famille SabatteDe l'aéroport de Toulouse, je me dirige vers le Canal du Midi via la route #N113 qui longe ce canal. 

Ayant réservé une chambre au Domaine de la Capelle situé à Saint-Martin-La-Lande, petite commune située non loin de L'interieur du gite Castelnaudary, c'est mon premier arrêt.

Les propriétaires, Jacques et Maryse Sabatte, sont très accueillants. J'ai droit à un souper gastronomique incluant un excellent cassoulet servi dans un plat en terre cuite, car c'est la région par excellence pour y goûter.  

Quant à l'endroit, c'est très tranquille, étant situé sur un domaine agricole, non loin du Canal du Midi. Les Sabatte opèrent aussi un terrain de camping. 

 

Saint-Papoul

Le cloitre de l'abbayeAu cours de l'après-midi, je me rends au petit village de Saint-Papoul , au pied de la Montagne Noire, situé à 7 km au nord de Castelnaudary. 

L'abbaye de Saint Papoul, vue de l'exterieur Il est dominé par l'abbaye bénédictine de Saint-Papoul, fondée au VIIIe siècle. 

Devenue une église cathédrale en 1317, elle fut pillée en 1361; puis à nouveau, en1595 alors qu'elle fut dévastée par les troupes protestantes. Elle fut finalement restaurée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.

Une volumineuse porte refaite au XVIIe siècle donne accès à la nef de l'église. 

Le cloître qui date du XIVe siècle possède de belles arcades soutenues par des colonnettes groupées par paires formées de briques octogonales empilées supportant des chapiteaux mêlant de remarquables sculptures telles que des animaux et feuillages. 

Une des colonnes du cloitreC'est à cet endroit que je découvre un sculpteur original de la seconde moitié du XIIe siècle, le Maître de Cabestany. Selon les informations, ce sculpteur a été redécouvert qu'en 1930 avec la mise à jour d'un tympan dans l'église de Cabestany. 

Il aurait sculpté environ 120 pièces, soit des chapiteaux, des modillons, un tympan, un sarcophage, des portails, etc. Dans ses sculptures, il montre des personnages aux mains immenses, aux yeux étirés, à la pupille mise en évidence. Les visages peuvent être sereins ou terrifiants et les animaux frappent par leur réalisme ou par leur côté fantastique.

On peut voir ses oeuvres en France aux endroits suivants:

 

 

Castelnaudary

Façade de l'eglise Saint MichelDe Saint-Papoul, je reviens à Castelnaudary, située tout prêt du Canal du Midi et à mi-chemin entre Toulouse et Carcassonne.

La poterie et son cassouletLa ville de Castelnaudary est une étape gastronomique incontournable car elle est la capitale mondiale du cassoulet. Ce fleuron de la cuisine du Languedoc tire son nom de la "cassole", une poterie locale dans laquelle il cuit.

Une des principales curiosités de la ville est l'église Saint Michel érigée en collégiale entre le XIIIe et XIVe siècle. Avec sa tour-clocher, haute de 56 mètres, très austère et ses trois niveaux octogonaux percés de petites baies, elle se distingue aisément à travers cette petite ville de 10 000 habitants.

Comme le bâtiment est barré, je ne peux visiter l'intérieur.

Une autre curiosité est Le Grand Bassin. Le Grand Bassin Il figure parmi les principaux ouvrages d'art réalisé par Riquet. 

La création de ce plan d'eau à même le Canal du Midi en face de Castelnaudary permet à cette ville de devenir le seul grand port entre Toulouse et la Méditerranée. 

Il vaut la peine de marcher autour du Grand Bassin aménagé au pied des murs de cette cité afin d'admirer cet immense étang, sans oublier le Vieux-Pont en dos d'âne. Les berges nous offrent aussi un beau point de vue sur la ville ainsi que sur le clocher de l'église Saint-Michel.

 

Canal du Midi

Canal du Midi à Le SomailPierre Paul Riquet (1619-1680)Oeuvre exceptionnelle de l'ingénieur Pierre-Paul Riquet, elle est considérée comme l'une des réalisations du génie civil les plus extraordinaires de l'ère moderne.

Cette voie navigable est le plus ancien canal d'Europe encore en fonctionnement.

L'objectif initial était de réaliser un canal maritime, afin de faciliter le transit des marchandises en reliant l'océan Atlantique à la mer Méditerranée sans avoir à contourner l'Espagne en empruntant le détroit de Gibraltar.

C'est une véritable voie d'eau (20 mètres de largeur) de 240 km reliant l'Atlantique à la Méditerranée qui a été inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1996. La construction  de cet ouvrage dura 14 années, de 1667 à 1681. 

Les nombreux (350) ouvrages d'art dont 130 ponts et 63 écluses qui le jalonnent en plus des barrages, tunnels, rigoles, Ecluse de Treboul pres de Pexioraports qui ont été construits par Riquet. Ironie du sort, il est décédé (1er octobre 1680) 7 mois avant l'achèvement de son oeuvre; il ne restait que 1.6 km à creuser avant d'atteindre l'étang de Thau, bassin en bordure de la Méditerranée. Sept ans après le décès de ce dernier, Vauban reprit le flambeau afin de terminer les travaux. 

Le Canal se montre presque partout bordé de belles plantations d'arbres qui varient selon la nature du sol, embellissent ses rives  et concourent à leur conservation. Plus de 45 000 arbres ont été plantés sur les bords du Canal dès la première année. Ses berges ombragées s'offrent à la promenade à pied, à vélo ou encore, au fil de l'eau, en péniche.

Grâce à ces aménagements, le Canal du Midi est si parfaitement soudé au paysage qu'il paraît être l'oeuvre de la Nature.

La visite de ce canal peut se faire en péniche, à pied, à vélo, car une piste cyclable longe le canal ou se transporter en auto d'écluse en écluse. 

Au cours de mes randonnées dans cette région, j'ai l'occasion de visiter les écluses suivantes: 

 

 

Bram

Une vieille rue circulaire de BramCe qu'il y a de particulier à ce beau village, c'est la vieille partie qui est parfaitement circulaire. 

On peut voir le tracé des rues et l'enroulement des maisons en cercles concentriques autour du noyau primitif que constituait l'ancien château-fort. Aujourd'hui, ce château est disparu mai fut remplacé par l'église Saint-Julien datant du XIVe siècle.

Ce bel édifice est flanqué d'un clocher massif.

 

 
Fanjeaux

Un magnifique paysage champetre que l'on voit du belvedere le SeignadouPerché sur un éperon, Fanjeaux est visible à des kilomètres à la ronde. De son belvédère, le Seignadou, il offre un magnifique point de vue sur la plaine et la montagne noire. 

Ce village fortifié fut l'un des bastions de l'hérésie cathare.

En entrant dans le village, on est saisi par ses petites ruelles, ses anciennes maisons à colombage et ses halles du XVIe siècle.

L'Église, construite construite à la fin du XIIIe siècle, est classée monument historique. 

Étant fermée à clef, il m'est impossible de visiter l'intérieur.

 

 

Montolieu

Facade de l'egliseCe village, anciennement fortifié, s'étire sur un éperon rocheux (voir la photo de la page d'ouverture de son site Internet) et surplombe les gorges de l'Alzeau et de la Dure. 

Un immense benitier en marbre beige et blanc On surnomme Montolieu le "Village du Livre et des Arts Graphiques" en raison de nombreuses librairies (17 au total) et des différents ateliers d'art qui se sont implantés ainsi qu'un musée du livre et des arts graphiques.

La visite de ces lieux permet de découvrir les vieilles rues de ce village ainsi que les vestiges d'encorbellement témoignant des origines médiévales.

L'église, construite à la fin du XIVe siècle dans un style gothique, surprend par sa taille pour ce petit village. La hauteur du clocher rectangulaire de plus de 38 mètres domine facilement les toits du village.

 

 

Abbaye de Villelongue

Abbaye de VillelongueElle est située à 6 km de Montolieu soit à Saint-Martin le Vieil. Cette abbaye cistercienne fut fondée en 1149 par des moines de Bonnefont-en-Comminges.

En l'an 1348, l'épidémie de la peste noire bouleversa la vie de l'abbaye et  entama son déclin. En 1952, cette abbaye Le refectoire fut classée Monument Historique et certains travaux de restauration sont commencés. En 1965, la famille Eloffe l'achète et l'habite. Ils entreprennent des travaux qui lui procurent de la valeur en plus de  redonner vie à ce monument. 

Il subsiste quelques beaux fragments des anciens bâtiments mis en valeur d'une façon harmonieuse par les propriétaires. On peut contempler le magnifique réfectoire avec sa grande pièce couverte sur le plan d'une voûte d'arêtes et la salle capitulaire. Cet endroit accueille des manifestations culturelles telles que des artistes en concert ainsi que des expositions artistiques de peinture ou photos.

Les vestiges de l'egliseQuant à l'église, elle est en grande partie en ruine. Il ne reste que la partie orientale du choeur appelée chevet, éclairé par trois baies meurtrières et la Les tetes au pilier de la nef dernière travée de la nef. Celle-ci est fermée par un mur plein. À remarquer aussi dans l'église les têtes au pilier  de la nef.

À voir également, les restes du cloître avec des fenêtres groupées par paires ainsi que les chapiteaux avec de riches motifs végétaux.

Les salles restaurées sont louées pour des mariages et des chambres d'hôtes peuvent accueillir des visiteurs recherchant le calme et la paix.

La cour arrière nous montre un jardin original et romantique où sont utilisés des tiges d'osier et de châtaigniers tressées. Il est décoré de fleurs et surtout une collection de courges, de potirons aux couleurs multicolores.

Où Dormir?

Chambre d'hotes "La Fargue"En revenant sur la #D610, j'entre dans le petit village de Marseillette et je découvre une chambre d'hôtes du nom de "La Fargue"situé près du Canal du Midi qui longe le village, lui donnant ainsi un certain cachet.

C'est une vieille maison à 3 étages en rénovation. Je décide quand même d'y passer la nuit. Je prends le petit-déjeuner avec la propriétaire et deux couples qui voyagent à vélo le long du Canal du Midi.

Où manger?

La propriétaire me suggère pour le dîner "La Terrasse", un restaurant familial situé dans la rue principale de Marseillette. La nourriture est bonne et copieuse.

 

 

Lagrasse

Village de LagrasseLagrasse est au nombre des 152 villages qui font partie de Une des ruelles l'association qui regroupe Les Plus Beaux Villages de France

Situé dans une vallée avec un splendide décor de vignes et de collines, ce village est traversé par la rivière l'Orbieu. 

C'est aussi le siège d'une remarquable abbaye.

Les curiosités touristiques à découvrir:

Le Pont Vieux en dos d'aneL'Abbaye bénédictine de Sainte Marie d'Orbieu fut fondée au VIIIe siècle. Elle connut une grande prospérité du XIe au XIIIe siècle. Par la suite, affectée par l'épidémie de la peste noire, le prestige de ce monastère commença à décroître. 

En 1796, l'abbaye est vendue en deux lots. Aujourd'hui, l'une des deux parties appartient à un propriétaire privé. L'autre partie est en fait louée par la commune de Lagrasse. L'abbaye et son fameux clocher Néanmoins, les deux parties peuvent être visitées. 

Cette commune est dominée par la tour clocher de 40 mètres de haut de l'abbaye qui date du XVIe siècle. Comme on peut voir d'après une photo, après deux niveaux à base carrée, le clocher est coiffé par un étage octogonal  avec un escalier à vis de 150 marches, mais il manque la flèche terminale.

Le cimetiereLors de la visite, ce bâtiment est malheureusement fermée pour rénovation.

Selon les informations, il faut voir le dortoir des moines du XVIIIe siècle avec sa charpente apparente. Dans la deuxième partie se trouve un autre palais abbatial du XVIIIe siècle avec un cloître et une tour monumentale.

Il faut aussi se rendre au cimetière pour admirer la qualité des monuments de ce lieu.

 

 

Le Minervois

Vignoble dans la region du MinervoisJe veux ajouter quelques mots sur cette région, car le vignoble du Minervois est l'un des plus vastes du Languedoc-Roussillon et aussi l'un des plus anciens de la France avec ses 2 000 ans de culture viticole.

Le Minervois est une région naturelle (pas une entité administrative) située dans les départements de l'Hérault et de l'Aude du Languedoc-Roussillon. Il est délimité par le Canal du Midi au sud et par la Montagne Noire au nord. Il s'étend de Carcassonne à Narbonne.

En se promenant dans cette plaine à travers ses vignobles et ses petites communes, on est éblouit par ce paysage exceptionnel.

Les quelques communes ci-dessous mentionnés sont des endroits qui m'ont été recommandés avant de les découvrir. 

 

 

Rieux Minervois

Entree secondaire de l'egliseCe village est situé en plein centre de la région du Minervois, sur les bords de la rivière "L'argent Double". C'est aussi le plus important comme population : 2,100 habitants. Il est entouré de  vignes qui s'étendent à perte de vue.

Le joyaux de l'endroit est unique au monde de par son architecture est l'église romane du XIIe siècle avec un diamètre est de 18 mètres et dont elle n'a nulle part sa pareille. En effet, elle est d'une rare connue à plan circulaire.

Pour la visiter, il faut aller au Syndicat d'Initiative, à proximité et une employée viendra vous montrer la petite porte d'entrée qu'il faut porter une attention. La porte principale est barrée afin de prévenir les vols et le vandalisme.

Elle fut construite (vers l'an 1150) sur une forme polygonale à 14 côtés inscrit dans un cercle dont le sanctuaire heptagonal (7 côtés disposés en cercle) et voûtée de briques. Elle est surmontée d'une coupole en briques dont la clef de voûte se trouve à 13 mètres, donnant une impression de hauteur. Le maitre autel

De nombreux chapiteaux sont sculptés de motifs corinthiens ou d'animaux que l'on peut attribuer à l'atelier du "Maître de Cabestany" ou du maître lui-même. Il faut observer le chapiteau de la vierge emportée par les anges (Assomption).

Le Maître-Autel est un autel de marbre provenant de Caunes Minervois.

Avant de quitter l'endroit, il ne faut pas manquer de se rendre à nouveau visiter le Syndicat d'Initiative d'où on vous donnera plusieurs pamphlets du Minervois et même de vous faire un tracé pour bien visiter cette région. Il y a une madame à cet endroit qui peut ressembler à une bonne grande maman (son nom est Colette, je crois) pleine d'énergie et qui se fera un immense plaisir de répondre à vos questions. Un souvenir inoubliable!

Finalement, si vous voulez du bon vin à bon prix, ce syndicat possède sa petite cave à vin et on se fera un plaisir de vous en vendre.

 

 

Caunes Minervois

Ruelle de Caune MinervoisAbbaye de Caunes MinervoisDès votre arrivée à Caunes Minervois, une sculpture en marbre de 8 mètres de haut vous rappelle que vous êtes sur les terres du célèbre marbre rouge qui servit à la construction de nombreux monuments.

La petite commune, située au pied de la Montagne Noire et traversée par la rivière l'Argent Double, est blottie autour de sa massive abbaye

Ses ruelles anciennes et étroites, ses fontaines de marbre, ses magnifiques demeures et hôtels particuliers en font un endroit qu'il est bon de découvrir à pied.

Il y a du marbre partout en raison des 3 carrières de différentes teintes Une partie du cloitre de l'abbaye telles que rose pâle, rose brun et rouge sang, exploitées à proximité. Ce type de matériau permit à Caunes de se faire une renommée internationale et d'exporter son marbre un peu partout en Europe. D'ailleurs, il aurait contribué  à l'embellissement du Palais de Versailles, l'Opéra Garnier, de l'Arc de Triomphe et du Carrousel de Paris. 

Caunes connut son apogée vers la fin du XIXe siècle grâce à son activité autour du marbre.

Il y a aussi à voir l'église abbatiale et ses deux clochers, bien sûr. 

L'Abbaye de Caunes Minervois remonte au VIIIe siècle. Aujourd'hui, c'est l'église abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul dont les bâtiments peuvent se visiter.  

De l'extérieur, l'ensemble de ce monument est surmonté de deux Le somptueux maitre autel en marbre clochers dont l'un à trois étages et l'autre à un étage. 

Le très beau portail sculpté au début du XIIe siècle comporte deux chapiteaux historiés, consacrés à la nativité du Christ. Le chevet hémicirculaire qui est l'extrémité de ce monument, soit la partie extérieure du choeur, date du XIe siècle et est l'élément le plus  ancien.

Un des chandelier en marbreÀ l'intérieur, la nef du XIe siècle et rénové au XIVe siècle comporte un décor somptueux. La splendeur du choeur et son retable et les 14 stations du chemin de croix sculptés dans la pierre attirent automatiquement notre attention. 

Quelle beauté que ce Maître autel en marbre polychrome, ciselé à la fin du XVIIIe siècle! Et pour rendre ce lieu encore plus sophistiqué, l'autel est encadrée par deux grands anges en marbre blanc ainsi que deux immenses chandeliers en marbre. Enfin un balustre en marbre de Caunes ferme le coeur. 

Il faut porter attention au riche mobilier qui orne  aujourd'hui l'église. IL s'y trouve aussi un beau musée archéologique. Et pour terminer, il faut ajouter que La chaire consruite en marbre de differentes couleurs c'est le seul abbaye du Pays Cathare à posséder une crypte ouverte au public.

Mais aussi dans les environs, il y a la belle petite église Notre Dame du Cros, très richement dotée de marbre des différentes carrières de Caunes. En direction Trausse sur la #D115, prendre à gauche la route Notre-Dame du Cros. À chaque année, se déroule un pèlerinage traditionnel à cette chapelle.

Le site a déjà possédé la sépulture d'un ermite de Galamus, décédé en 1852. Sa dépouille resta ensevelie sous le porche de la chapelle jusqu'en 1952, date à laquelle les restes furent transportés en Ardèche.

Enfin, le site possède un autre attrait pour les amateurs d'escalade en raison de ses parois rocheuses abruptes.

Où dormir?

L'arriere du gite tres bien amenageDe retour sur la #D115, je continue mon chemin jusqu'à Trausse Minervois, petite commune située quelques kilomètres plus loin afin de trouver une chambre d'hôtes pour la nuit.

À l'entrée de cette commune, je découvre une jolie résidence transformée en Chambres d'hôtes du nom de "Sous l'Olivier". Cet endroit fait partie des Gîtes de France et classé 3 épis. 

C'est une maison vigneronne avec un jardin attenant et une terrasse, située au coeur de cette commune. Il y a trois chambres situées à Carte d'affaire de ce gite l'étage.  L'ensemble  non fumeur est aménagé avec goût. 

La salle  à manger donne sur une jolie terrasse en pierre, près de la piscine.

On sert le copieux petit-déjeuner sur la terrasse. Que dire de plus si ce n'est que je recommande sans hésitation ce gîte exceptionnel.

Voici les coordonnées de par la carte d'affaire des propriétaires: Françoise et Marc Freu/San Francisco.

Carte d'affaire de l'hotelOù manger?

La propriétaire du gîte me propose de retourner à Caunes Minervois et d'aller à l'Hôtel d'Alibert situé à Place de la Mairie, car on y mange très bien à un prix raisonnable. On dit que cet hôtel est le plus bel édifice civil de Caunes.

Effectivement la propriétaire me fait un excellent choix. C'est une ancienne maison de la Renaissance du XVIe siècle où on découvre tout le charme de cette demeure avec sa tourelle d'acier. Dans sa cour arrière, on remarque le style italien avec un puits daté de 1561.

Les coordonnées sont les suivantes: hoteldalibert@caunesminervois.com  Tél: 04 68 78 00 54

 

Gorges de la Cesse

La propriétaire du Gîte me conseille aussi de faire un détour en passant par la Montagne Noire, chemin plus pittoresque que de passer par la plaine pour me rendre à Minerve.

La section principale des gorges de la CesseJ'accepte sa suggestion et je me dirige sur la #D55 en direction de Félines Minervois

À peine dépassée cette petite commune, se dresse à ma gauche un très beau moulin à vent érigé sur une colline.

Un superbe moulin a voir Il s'agit d'un moulin datant de 1780. Il a été très bien restauré en l'an 2000 et doté d'un mécanisme et des ailes traditionnelles sur un toit tournant. Selon l'information, il rappelle en fait le passé agricole de cette région du pays. Quel décor panoramique, arrivé sur ce lieu!

Dépassé Félines-Minervois, je continue sur la #D12 en direction du charmant hameau de Camplong. La route est en fait des chemins de montagne, mais est panoramique jusqu'à Minerve. 

Rendu à Saint-Julien-de-Molières, il faut continuer sur la #D182 jusqu'au bourg de Fauzan. C'est un endroit reconnu pour l'escalade dans les Gorges de la Cesse. 

Par la suite, tourner à gauche sur l'étroite route #D10E1. De là, on aperçoit à notre gauche les Gorges de la Cesse dans toute leur splendeur lesquelles vous amènent jusqu'à Minerve.

 

Minerve

Minerve et l'acces par son unique pontLa cité de Minerve est la capitale historique du Minervois, connue pour sa viticulture.

Posée sur son éperon rocheux dont les couleurs changent au gré de la lumière, Minerve est classée parmi  Les Plus Beaux Villages de France

C'est peu dire car le choix est pleinement justifié tellement ce site de prestige est d'une rare beauté. 

La cité est en plus isolée, car ceinturée par de profondes gorges creusées par les rivières le Brian et la Cesse qui empruntent des chemins et des ponts naturels creusés dans la roche. 

Seul un pont étroit relie cette commune à la terre ferme. Les visiteurs doivent donc utiliser les Sentier serpentant dans la gorge de la Cesse stationnements à l'extérieur, aménagés à cette fin.

Haut lieu de la croisade contre l'hérésie cathare, Minerve résista longtemps aux armées de Simon de Montfort. Toutefois, c'est lors de l'été 1210 que Minerve entra dans la douloureuse histoire de la croisade contre les cathares. Le 22 juillet, alors que ce bastion était assiégé depuis 7 Magnifique terrasse semaines par Simon de Montfort, la cité tombe suite à un manque d'eau et 140  Cathares préfèrent périr au bûcher plutôt que de renier leur foi.

Aujourd'hui ce fier village, considéré comme haut lieu du catharisme, semble attendre le visiteur pour témoigner de son combat. 

Lors de la promenade, on ressent un peu  son histoire dans les vestiges du château, les vestiges des fortifications, l'enceinte, les portes fortifiées, les poternes, les tours, le long de la rue des martyrs, les deux musées, ruelles, escaliers abrupts, portes et façades qui conservent encore tout leur aspect médiéval.

La tour Candela, un des vestiges du chateauLes principaux sites d'intérêt:

> Le Château dont subsistent des encore des créneaux et un pan de mur du XIIIe siècle (La tour ou la Candela) qui défie encore le temps.

> L'église Saint-Étienne du XIe siècle et à proximité une pierre dans laquelle est sculptée une colombe en souvenir des cathares victimes du bûcher  en 1210.

> Le musée municipal avec des objets archéologiques et paléontologiques.

> Le musée Hurepel exhibant des figurines et décors miniatures sur l'histoire cathare.

> Les Ponts naturels: le Grand Pont mesure 250 mètres de long que l'on peut suivre à pied le lit de la rivière en période de sècheresse sous la voûte impressionnante. Le Petit Pont sur la rivière Cesse mesure quant à lui 110 mètres de long.

> La pittoresque rue des Martyrs Les gorges profondes et sinueuses de la Cesse et du Brian.

> La catapulte reconstituée (la Malvoisine = machine de guerre pour lancer des projectiles) d'où Simon de Montfort et ses troupes assiégeaient Minerve.

> La rue pittoresque des Martyrs et la porte des Templiers (XIIIe siècle), témoins du drame cathare de 1210.

> La découverte des autres ruelles et leur attrait particulier.

> Les fortifications du XIIe siècle, tours de défense, porche et porte basse.

>Le puits Saint-Rustique, situé à l'extérieur des fortifications de Minerve, fut détruit par les troupes de Simon de Montfort. Les assiégés étant privés d'eau, durent capituler ce qui provoqua la chute de ce bastion cathare.

 

La Caunette

Rue principale et sinueuse de La CaunetteAprès Minerve, prenez la direction de La Caunette. Le décor est impressionnant. 

Vous arrivez dans un village pittoresque tout en longueur qui s'étire entre une immense paroi rocheuse et la rivière la Cesse. Cette falaise qui comprend de nombreuses grottes empiète parfois dans la rue principale étroite et sinueuse.

IL s'y trouve une très belle église romane du XIe siècle qui surplombe la Cesse. Elle est malheureusement fermée lors de la visite.

Où manger?

La Brasserie Café de la Place, située dans la rue principale, est un très bon choix.

 

Aigne

L'eglise de AigneLe clocher de l'egliseOn surnomme ce village médiéval, l'Escargot d'Aigne, car sa seule rue très étroite est en forme de spirale avec son entrée unique pour finalement arriver à une petite place devant l'église. 

Au coeur de l'Escargot s'élève l'église paroissiale construite au XIe siècle. Au sommet de cette église, une cloche une partie de la ruelle en colimaçon richement décorée est classée Monument historique. 

On dit que c'est un des rares villages ayant conservé sa  forme primitive. C'est un autre site incontournable.

Cette ruelle en colimaçon abrite des artistes, sculpteurs, commerçants et vignerons. En regardant les maisons, on constate que la plupart sont construites en grès.

Il est difficile de trouver les raisons qui ont déterminé ce genre de construction. On peut supposer un besoin de défense pour les résidents avec une entrée unique et plusieurs épaisseurs de murs entre l'extérieur et le centre.

Le site Internet d'Aigne montre bien par la photo prise du haut des airs ce que veut réellement signifier l'Escargot.

 

Le Somail

Le vieux pont de SomailLa réputation du pittoresque hameau du Somail n'est plus à faire. C'est une escale de charme le long du Canal du Midi

LLe canal du Midi a Somailes résidents de l'endroit ont soigneusement conservé le vieux pont de pierre en dos d'âne ainsi qu'une petite chapelle adossée à ce vieux pont de ce qui permettait aux gens de passage d'assister aux offices. 

Tout cet entourage donne au paysage un charme d'antan avec l'eau, la verdure et les promeneurs détendus. 

C'est étrange, mais on dirait que le temps s'arrête ici si on prend le temps de bien regarder ce petit univers.

C'est aussi un point de rencontre non seulement pour les gens de l'endroit, mais pour les visiteurs qui voyagent en péniche sur le canal. On y trouve hôtellerie, restauration, Facade du gite Bernabeu longeant le canal du Midi galerie d'art, location de bateaux, La petite chapelle brocante, etc.

Son coup de coeur est une grande maison couverte de vigne blottie au bord du canal, tout près de l'arche du vieux pont de pierre.

C'est Bernabeu, un gîte et chambres d'hôtes. On peut prendre le petit-déjeuner sur la terrasse tout en regardant passer les péniches dans un décor tout à fait féerique comme on peut le voir sur la photo.

Ce qu'il y a aussi de particulier c'est cette ancienne librairie du nom de Le Trouve Tout du Livre, un nom qui vous laisse imaginer tous les trésors que vous pourrez y trouver. Cette librairie contient 50 000 livres  recelant de richesses inouïes, faisant ainsi l'envie des collectionneurs.

 

Bouzigues

Rue principale de BouziguesBouzigues est situé en bordure de l'Étang de Thau, à proximité de Sète et de Balaruc. Cette petite ville typiquement méditerranéenne est à découvrir en raison de son pole historique de ostréiculture locale.

L'étang de Thau est la deuxième étendue d'eau de la France où on fait l'objet d'un élevage intensif d'huîtres et de moules.

Incluant Bouzigues, le bassin de Thau a pour sites ostréicoles importants : Loupian, Mèze, Marseillan et Sète. 

C'est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de coquillage avec ses parcs à huîtres et à moules qui se succèdent.

La marinaCe qui fait avant tout le charme touristique de Bouzigues, c'est sa promenade aménagée le long de l'étang où on peut admirer les installations de l'élevage, mais aussi l'immense  marina et le port. 

On y trouve aussi de nombreux établissements de restauration et de dégustation de  coquillages.

Bordant le port, le Musée de l'Étang de Thau évoque l'histoire et les différentes techniques de pêche et d'élevage des coquillages dans le bassin de Thau. C'est un musée passionnant à découvrir

Une mouleL'endroit est réputé pour la qualité de ses huîtres et de ses moules. D'ailleurs, c'est la capitale méditerranéenne de la conchyliculture (élevage des huîtres et moules). Cette cité prospère tire ses principales ressources de l'étang de Thau et du tourisme.

Ce bassin est une mer intérieure calme, séparé de la Méditerranée par la plage de Sète. C'est un monde à part où s'active dès l'aube et jusqu'au soir les producteurs (environ 800) sur leur barque à fond plat.

Une huitreLa structure de l'installation d'elevageComment sont composées les installations d'élevage que l'on aperçoit dans l'étang? La structure appelée "table" est constituée de rails plantés dans le sédiment soutenant des traverses et des perches croisées sur lesquelles sont suspendues les cordes d'élevage. 

Les tables sont implantées dans des zones profondes supérieures à 2 mètres.

En terminant, c'est dans l'étang de Thau à Marseillan que débouche le Canal du Midi.

Où dormir?

Gite Le PatioLe Patio,avec ses deux chambres d'hôtes, est un bel endroit bien entretenu et situé à quelques mètres de l'étang de Thau. Comme on peut le voir sur la photo, la décoration est très bien harmonisée.

Par contre, comme les propriétaires Franc et Florence travaillent tous les deux, leur petit-déjeuner laisse quelque peu à désirer, du moins, lors de mon passage.

Où manger?

"Au Bord de l'Étang", 29 Avenue Louis Tudesq, Bouzigues, est un excellent choix pour déguster des plateaux de ces fruits de mer somptueux. Ah! Les délicieuses huîtres de Bouzigues...

La plupart des restaurants, des cafés et des boutiques se succèdent le long de la rue principale (avenue Louis Tudesq) et de la promenade près de l'étang et servent les produits de la mer.

 

Sète

Les installations d'elevage et la ville de SeteSète se dresse entre la Méditerranée et l'Étang de Thau, en face de Bouzigues, mais sur la rive opposée de l'étang. 

Je dois malheureusement abandonner la visite de cet endroit, car il y a une forte brume en ce lendemain. 

Lorsque l'on visite cette ville, ce qu'il y a d'intéressant c'est de monter sur le Mont Saint Clair qui culmine à 183 mètres d'altitude offrant ainsi un panorama de 3600 de sorte que l'on peut voir la Méditerranée d'un côté et l'Étang de Thau et ses villages de l'autre côté. 

Sur la photo, on aperçoit facilement le Mont Saint Clair qui domaine la ville.

 

 

 

L'ecluse de Treboul, pres de Pexiora

Une partie des remparts et la tour de Constance a Aigues-Mortes

Les arenes de Arles

Le viaduc Sejourne enjambant la riviere du Tet

Le 27 mai au matin, j'arrive à Toulouse. De là, c'est le départ pour le Canal du Midi ainsi que les environs, tels que Castelnaudary, le Minervois, Lagrasse, Bouzigues, Sète, la Méditerranée etc. 

De Sète, je me rends jusqu'à Marseille. Je profite de ce parcours pour explorer certains endroits touristiques, entre autre, la cathédrale de Maguelone, Aigues-Mortes, la Camargue, Saintes-Maries-de-la-Mer, etc. De Marseille, je me rends jusqu'à Perpignan. Lors de mon passage, je me rends visiter le moulin d'Alphonse Daudet à Fontvieille, Arles, Nîmes, l'abbaye de Fontfroide et la forteresse de Salses, etc.  À Perpignan, je rejoins ma fille et son ami et nous partons pour Céret dans les Pyrénées Orientales. Nous découvrons plusieurs villages dans cette région montagneuse. Nous terminons le voyage par  une incursion en Espagne.

 

 

Accueil

Introduction

Menu