A l'aube dans une foret de Saguaros dans le parc du meme nom

 

Du mot indien "Arizonac", qui signifie "lieu de la petite source".

 

Avec son climat chaud et sec et une moyenne de 300 jours d'ensoleillement par année, c'est une destination prisée pour celles et ceux qui veulent échapper aux rigueur de l'hiver. Son ciel bleu, ses canyons grandioses, ses couchers de soleil  et ses grandes plaines désertiques remplies de différents cactus en forme de cigare en font un endroit vraiment attirant.

Cet État de l'Arizona occupe un grand territoire, mais est peu peuplé. Sur les 6,6 millions d’habitants qui y vivent, le tiers est de territoire autochtone. C'est fantastique de voir ces 21 nations qui y cohabitent encore aujourd'hui avec chacune leur culture. La plupart investissent énormément dans l'industrie touristique. Les Navajos, les Hopis et les Pueblos forment les nations les plus importantes.

C'est un état de contraste; alors que le sud est envahi par les déserts, le nord est dominé par les plateaux.   

Hé oui, le sud est caractérisé par plusieurs déserts tel que: le Sonora, Mojave et Chihuahua qui sont d'une beauté fascinante. 

Quant au nord  avec ses plateaux, on voit pointer deux piliers montagneux: les San Francisco Peaks et les White Mountains. 

Et parmi tout ce paysage, on découvre des ruines amérindiennes aussi vieilles que les châteaux médiévaux d'Europe.

Source: http://www.chez.com/statesmaps/htm/usa.htm

 

Le Sud

Kartchner Caverns State ParkMagnifique fleurs le long du sentier "The Foothills Loop Trail"

Le centre de Decouvertes (Discovery Center)Kartchner Caverns State Park est notre premier arrêt et non le moindre. C'est le plus récent parc de l'état ouvert en novembre 1999. Il est situé en banlieue de la petite ville de Benson sur la route #90.

Ce parc abrite des cavernes qui, selon l'information, sont parmi les 10 plus remarquables au monde. 

 Elles furent découvertes en 1974 par deux jeunes spéléologues qui gardèrent le secret pendant 4 ans. La raison est qu'ils ne voulaient pas que les visiteurs puissent endommager ces formations délicates et extraordinaires.

Lorsque le public fut au courant de ce lieu, l'état de l'Arizona acheta les cavernes en 1988 afin de les préserver et convertit l'endroit en un parc de l'état. Ainsi, 85% de ces cavernes n'ont jamais été visitées par des humains.

La construction du "Centre de Découvertes" (Discovery center) possède de nombreuses  expositionsUn oiseau-mouche photographie en plein vol le long du sentier "The Hummingbird Garden Walk" d'interprétation (incluant une réplique des cavernes) ainsi qu'un film relatant leur  remarquable découverte.

Aujourd'hui, deux raviUn apercu du sentier "The Hummingbird Garden Walk"ssantes grottes souterraines sont désormais accessibles au public. 

Des tours guidés nous amènent à deux endroits différents: Rotunda/Throne Room, ouvert toute l'année.  Quant à Big Room, il est ouvert de la mi-avril à la mi-octobre. 

La balance de l'année, l'endroit devient l'habitation de plus de 1,000 chauves-souris.Et notre emplacement de camping

Une autre decouverte le long du sentier "The Foothills Loop Trail"Il ne faut surtout pas oublier les sentiers dont les points de départ sont au Centre de Découvertes.

Nous recommandons "The Foothills Loop Trail". Cette boucle de 4 km, d'une difficulté "modérée" nous fait découvrir la végétation de l'endroit: les arbustes, cactus et fleurs en plus d'avoir de magnifiques points de vue sur le parc et les montagnes environnantes.

Un autre sentier très apprécié des visiteurs est "The Hummingbird Garden Walk" situé près du Centre de Découvertes. 

Le long du parcours, on y a aménagé de la végétation locale. Une attraction fascinante de ce sentier est de pouvoir admirer de nombreux oiseaux-mouches (hummingbirds) qui viennent à des abreuvoirs spécialement aménagés pour eux.

Pour les visiteurs qui veulent demeurer dans le parc, un superbe terrain de camping a été aménagé.

 

Tombstone

Trottoir en bois sur la rue Allenpromenade en chuckwagonVous cherchez la ville western la plus authentique des États-Unis? Allez dans cette étrange petite ville du désert qui est Tombstone, située dans le sud-est de l'Arizona sur la route #80, à peine 50 kilomètres de la frontière du Mexique.

Avec ses bâtiments anciens bien préservés, ses trottoirs de bois, ses personnages en costumes d'époque et son atmosphère de Far West, Tombstone vaut le détour car c'est une véritable ville de "carte postale".

Elle fut célèbre pour ses maisons de jeux et ses duels.

Envahie par cet univers western, vous marcherez sur des trottoirs en bois tout en admirant les nombreuses boutiques de souvenirs. Et les marchands vous accueilleront avec le costume de l'époque western. 

Au cours de la saison estivale, vous pourrez voir des acteurs qui simulent des combats en pleine rue. Vous pourrez même vous faire photographier avec eux.

Ceinture pour pistoletC'est en fait la ville des règlements de compte des cowboys et, de fait, l'une des plus meurtrières du sud des États-Unis. 

À cette époque, comme la ville n'avait pas de shériff et ni loi, les comptes se réglaient au  pistolet.  

L'histoire la plus fascinante fut la fusillade  surnommée "OK Corral". Le tout s'est déroulé enBalle de pistolet octobre 1881 en pleine rue  alors que les frères Earps et Doc Holiday ont affronté les MCLaury et les ClanUn autre acteur simulant une fusillade sur nouston, des criminels dangereux qui voulaient imposer leur loi, dans un échange de coups de feu qui n'a duré que 30 secondes. Aujourd'hui, on recrée à chaque jour cette célèbre fusillade.

Le "OK Corral" vient du nom d'une écurie située à la sortie nord de Tombstone.

CSaloon sur la rue Allenette ville est née à toute vitesse à la suite de la découverte d'une mine d'argent, par de nombreux prospecteurs, en 1877 et compta jusqu'à 7000 habitants.

Comme les travailleurs s'enrichissaient, ce fut l'arrivée des saloons, des maisons de jeu et de prostitution. Pourtant, vingt-cinq ans plus tard, Tombstone était déjà désuète et pratiquement abandonnée.

Pour voir la vie trépidante de Tombstone, promenez-vous sur Allen Street (la principale rue), surnommée autrefois  "L'Allée du Whisky". Elle a été restaurée telle qu'elle était en 1881. 

Fermée aux automobilistes, elle est  bordée de maisons originales, boutiques de souvenirs, restaurants et  saloons. Elle est aussi bondée de touristes, amusés par ses nombreux personnages colorés qui font revivre la vrai vie du Far West. 

On vous offre des tours de ville en charrette (chuckwagon) et en carrosse de diligence (stagecoach). 

Des acteurs en costumes western attirent les visiteurs aux spectacles de fusillade.

Acteurs deguises en hors-la-loi en attente de leur spectacleComme musée, il faut aller voir l'ancien Palais de Justice (Courthouse), construit en 1882 et qui fut reconnu en 1959 comme parc d'état historique. Musee dans l'ancien Palais de Justice (Courthouse)

Il nous donne un excellent aperçu de l'histoire de cette ville minière. Il regorge d'outils antiques.

Grâce aux expositions, nous pouvons en apprendre davantage sur la vie des politiciens, la loi et les hors-la-loi ainsi que des habitants qui travaillaient dans les mines et les ranchs. 

On nous rappelle aussi la fameuse fusillade entre les frères Earps et le clan Clanton. 

Au second étage, nous pouvons visiter l'authentique salle d'audience  qui a servi de 1880 à 1897.

Aujourd'hui, plus de 500,000 touristes sont attirés par Tombstone, surnommée « la ville trop dure pour mourir » (the town too tough to die), de sorte que la plupart des boutiques vivent de cette économie. On veut voir ses bâtiments d’époque qui ont été reconstitués, ses habitants (la plupart retraités) qui circulent dans la ville en costumes d’époque, son palais de justice où ont été jugés plusieurs meurtriers et la cour de la potence... Une exposition relate l’histoire de nombreux meurtres.

 

Patagonia-Sonoita Scenic Road

De Tombstone, nous partons vers l'ouest sur la route #82 qui passe à travers des plaines semi-désertiques jusqu'à la jonction de la route #83.  Les reflets du soleil sur les arbres et montagnes de Patagonia

Une vue des montagnes de Patagonia et une petite partie de lac Patagonia situe dans le parc du meme nomNous atteignons cette route panoramique de l'Arizona nommée: Patagonia-Sonoita Scenic Road.  Delà, nous continuons vers la frontière mexicaine. 

Nous arrivons dans la région de Patagonia et au minuscule village du même nom. 

La particularité de l'endroit est qu'il y a de la verdure et des arbres dans cette vallée en raison d'un peu plus de pluie. 

Quant au village de Patagonia, on dit que c'est l'endroit préféré de plusieurs peintres.

En poursuivant notre route en direction de Nogales, nous nous arrêtons à Patagonia Lake State Park situé près du lac Patagonia. 

Pour les amateurs d'oiseaux, c'est un des endroits favoris pour voir la migration venant du Mexique. 

En cette soirée du 20 avril, des voiliers d'oiseaux se font entendre clairement par les nombreux battements d'ailes. Un spectacle unique en son genre...

Ce parc semble très populaire en raison de sa situation et du lac où l'on peut faire du bateau, pêche et baignade. Les plans d'eau de ce genre sont assez rares dans le sud de l'Arizona.

Et maintenant, de retour sur nos pas et en direction de Mission San Xavier del Bac, près de Tucson.

 

Mission San Xavier del Bac

Façade de la missionUne decoration exceptionnelle a l'interieurPour s'y rendre, il faut emprunter l'autoroute #19, sortie #92. L'endroit est situé à 30 km au sud de Tucson.

Cette mission franciscaine San Xavier del Bac possède une très belle église catholique construite en 1778 qui sert toujours de lieu de culte pour le peuple indien Tohono O'odham de la  réserve de Papago.

Surnommée la « Colombe blanche du désert », cette brillante structure, au clocher inachevé, est réputée pour être un exemple des plus raffinés de l'architecture coloniale espagnole des États-Unis. 

À l'intérieur, on peut admirer les nombreuses fresques murales, peintes à la main ainsi que son somptueux autel.

La colline, adjacente à la mission, offre un aspect intéressant pour bien admirer l'ensemble de ce joyau exceptionnel.

Nous nous dirigeons maintenant vers la ville de Tucson (se prononce two sonn) située dans "la vallée du soleil" (Tucson - Phoenix), avec plus de 300 jours d'ensoleillement par année.

 

Old Tucson StudiosVieille charrette servant aux films

Entree des studiosPour les amateurs du Far-West, il faut visiter Old Tucson  Studios situé dans la banlieue ouest de la ville de Tucson, soit sur la route #15, non loin de Saguaro national Park. 

Ces studios sont la reconstitution d'une ville de la conquête de l'Ouest.

Des acteurs vous font revivre cette époque héroïque.

Parc thématique western et surnommé « Hollywood dans le désert », c'est là que furent tournés des centaines de films sur l'Ouest Américain tels que  « Winchester 73 » « Règlements de comptes à O.K. Corral » «Cimarron ou Rio Bravo » ainsi que des séries télévisées, dont celles de « La petitGrand Palace hotel et saloone Maison dans la Prairie » et « Bonanza ».

On peut voir la photo de plusieurs vedettes, tels que John Wayne, Paul Newman, Clint Eastwood, Elizabeth Taylor, Burt Lancaster et celle de l'ancien président américain, Ronald Reagan, alors qu'il était acteur.

Photo de Ronald Reagan alors qu'il etait acteurLa section la plus intéressante demeure la rue principale, lieu d'innombrables affrontements dans les films westerns  classiques.

Tout est mis en oeuvre pour recréer l'atmosphère d'antan.

Rue principale Avec les montagnes à l'arrière-plan, l'environnement du désert de Sonora et les rues poussiéreuses, l'illusion est presque réussie.

On trouve de tout à Old Tucson Studios: des boutiques spécialisées de bottes et chapeaux de cowboy, restaurants, reconstitutions de combats et de rodéos, revues musicales, animaux de ferme et objets historiques.

Nous voilà maintenant en direction du pays des cactus géants.

 

Saguaro National Park

Un Saguaro bien decore nous souhaite la bienvenue a l'entree du terrain de campingConnaissez-vous un parc national dédié principalement à une plante? Hé bien, Saguaro National Park aUn saguaro avec ses branches s'apparentant a des doigts de la main cette vocation de nous faire connaître le grand symbole végétal du sud-ouest américain , le Saguaro (se prononce sawaroo). 

Pour le visiter, nous avons le choix de deux sections car c'est le seul parc divisé en deux parties: l'une est située dans la périphérie est de la ville de Tucson alors que l'autre est située dans la périphérie ouest.

Un dirigeant du parc nous avait antérieurement informé que la section ouest contient une plus grande quantité de ces  cactus géants.

Étant déjà rendus en périphérie ouest, là où se trouve "Old Tucson Studios" et "Sonora desert Museum", nous favorisons la section ouest du parc.

Qualifiés de « sentinelles du désert », c'est une forêt de Saguaros qui nous accueillent. 

Ce gigantesque cactus que l’on voit dans les westerns , tendant ses bras tantôt  vers le ciel tantôt vers la terre, nous offre des formes presque inimaginables .

Nous nous éblouissons face à cette beauté de la nature qui jaillit uniquement dans le désert de Sonora. Red Hills Visitor center a l'entree du parc

Notre guide Chip Littlefield, ranger du parcNotre première visite est évidemment au pavillon d'accueil "Red Hills Visitor Center" afin de se familiariser avec les lieux.

Nous rencontrons aussi le ranger Chip Littlefield qui nous a bien conseillé pour notre itinéraire en Arizona. 

C'est une histoire un peu inusité qui nous a amené à faire connaissance avec ce ranger.

En fait, en écrivant via Internet à quelques reprises à ce parc pour demander  deEt nous voici reunis... l'information, ce dernier a sans doute perçu notre grand souci de bien visiter cet état. 

Il nous a donc téléphoné pour nous donner de plus amples informations et suggestions sur l'ensemble de l'Arizona, c'est-à-dire, où aller et quoi éviter afin de ne pas perdre notre temps. Ce fut grandement apprécié.

Le pavillon d'accueil, construit en Adobe, possède une aile d'où l'on Partie ombragee du Visitor Centerpeut admirer le jardin à l'arrière, avec comme fond d'écran les montagnes du désert de Sonora. On peut aussi aller y faire une promenade.

Le toit de cette aile est ainsi construit qu'il laisse pénétrer des rayons de lumière. Tout à fait génial...Foret de Saguaros dans la "Balja Loop Drive"

Le pavillon d'accueil donne beaucoup d'informations sur la vie dans le désert relative aux plantes, climat, animaux et insectes. 

Il faut voir le très beau vidéo nous montrant les diverses facettes du parc reliées au Saguaro, plantes et animaux.  

Quant à nous francophones, on peut écouter le vidéo en français en demandant l'équipement approprié.

Pour aider à découvrir ce fameux parc, unique en son genre, il y a bien sûr des sentiers. 

Le bout d'une branche d'un saguaro adulte ou se prepare l'eclosion de delicates fleurs blanchesNous recommandons celui autour du pavillon d'accueil appelé le "Cactus Garden Trail" (sentier du jardin au cactus). I

Quelle forme spectaculaire!Il est en majeure partie pavé et décoré de chaque côté d'une magnifique collection de plantes du désert de Sonora.

Par la suite, nous conseillons fortement de faire la route  panoramique "Bajada Loop Drive" d'une longueur de 9.6  km. Elle  traverse une dense forêt  de majestueux Saguaros; le décor est époustouflant!!!

Au cours de ce trajet,  il ne faut absolument pas manquer le sentier "Valley View Overlook" (sentier surplombant la vallée).

C'est une courte piste de près d'un kilomètre a/r mais qui offre une vue saisissante de cette vallée remplie deFleurs du cactus cholla  Saguaros ainsi que d'autres cactus et plantes en fleur. 

Quant à l'autre sentier: "Signal Hill Trail" à notre point de vue, il est beaucoup moins intéressant que le précédent.

Rencontre d'un lezard, lors de notre randonneeOn nous met en garde contre les serpents à sonnette qui fréquentent tout particulièrement ces lieux. 

Cependant, il faut bien comprendre qu'ils sont cachés le jour car ils ont horreur du soleil. Donc, à moins de déplacer une pierre, là où ils peuvent se trouver, vous n'en verrez pas, encore moins dans les sentiers. 

Toutefois, soyez aux aguets car on ne sait jamais...

 

En connaître davantage sur la vie du Saguaro? 

Durant les premières années de sa longue vie, un jeune Saguaro est tellement fragile qu'un rien peut le tuer. Il requiert donc une aide de la part de certains arbres tels que le Palo Verde et le Mesquite afin de le protéger du soleil en été et du froid en hiver. Ces arbres le cachent aussi des animaux rongeurs et des oiseaux à qui il sert de nourriture. 

À l'aide de nos photos, voici un petit montage démontrant l'évolution du Saguaro au cours de sa longue vie. 

En pointant la souris sur chacune d'elle, vous avez une brève information. Le détail apparaît dans le paragraphe suivant.

      Le saguaro a l'avant peut avoir 25 ans alors que ceux a l'arriere peuvent avoir entre 50 et 60 ans      

Ces deux Saguaros peuvent avoir 80 ans

Ce Saguaro, assez adulte pour produire des fleurs, peut avoir entre 100  et 130 ans

Un Saguaro mort

Un Saguaro mort depuis un certain temps est en train de se decomposer

              

Quel magnifique panorama au lever du soleil De forme cylindrique, cette plante se développe très lentement. 

 À l'âge d'un an, le Saguaro mesure 1/4 de pouce; à 15 ans=1 pied; à 50 ans=7 pieds. 

Ses premières  branches  apparaîtront au bout de 75 ans. 

Au début, ses branches ont la forme de boules hérissées d'aiguilles.

Fleurs d'un Saguaro adulteC'est aussi vers cet âge qu'il commence à fleurir en produisant une délicate fleur blanche. Celle-ci devient un fruit comestible pour les animaux du désert ainsi que pour la production de graines. 

À l'âge de 100 ans, il peut atteindre 25 pieds de haut. 

Les Saguaros qui vivent 150 ans et plus ont les dimensions les plus majestueuses, atteignant jusqu'à 50 pieds de hauteur et pesant parfois jusqu'à 10 tonnes. 

Harris 'Hawks (faucon)Rarement, un Saguaro peut vivre plus de 200  ans.

Afin de survivre, ces géants étendent leurs racines aussi longues qu'ilsUn Saguaro adulte dans toute sa spendeur au lever du soleil sont hauts, à moins de trois pieds de profondeur. 

En une seule averse, un gros Saguaro peut absorber 800 litres  d'eau qu'il entrepose  dans sa chair spongieuse ce qui lui permet de vivre pendant un an.

 C'est aussi la maison d'une variété d'oiseaux et d'animaux tels que le Harris'hawk (faucon), Gila woodpecker (pic-bois) et le Tiny elf owl (petite chouette). 

Étant insensibles à ses piqûres, ils creusent des trous dans ses parois, se trouvant ainsi bien à l'abri de leurs prédateurs dans ce gratte-ciel végétal.

Ce géant du désert fascine et enchante les visiteurs en raison de son interrelation avec les autres plantes du désert. Cependant, sa couverture de milliers d’épines contraint ses admirateurs à ne pas l’observer de trop près.

 

Autres plantes

Cactus Teddy bear chollaBranche d'ocotillo en fleursOutre le Saguaro, vous avez l'opportunité de voir des cactus "Chollas" d'environ un mètre et recouverts d’une armure d’épines absolument inimaginable.

Vous voyez aussi des Ocotillos, semblables à ceux que nous avons vus dans le parc national Big Bend au Texas.

Ces petits arbustes, avec leurs longues fleurs écarlates, ajoutent de la beauté dans ce parc au cours du mois d'avril. 

Il y a aussi des PALO VERDE , arbres qui au printemps, se couvrent de fleurs dorées, évoquant un peu la fleur du Mimosa. 

 

Conclusion

Un spendide coucher de soleil entre deux SaguarosLe charme de ce parc est d'offrir au visiteur un autre aspect du vrai désert car c'est une des régions, les plus chaudes et les plus sèches du continent. 

Gambel's quail En outre, c'est de contempler des créatures végétales d'une taille tout à fait inhabituelle. 

C'est aussi d'offrir un festival de couleurs au printemps et de faire des rencontres d'oiseaux charmants, tel que le Gambel's quail.

Toutefois, l'été est insupportable dans l'immense désert de Sonora. Il faut s'y rendre avant le mois de juin ou après la mi-septembre.

 

 

  Un aperçu du sentier

Arizona - Sonora Desert Museum

Cactus: nom encore inconnuSitué à proximité de Saguaro National Park, ce musée vivant (90% à l'extérieur) d'histoire naturelle, est à la fois jardin zoologique spécialisé dans la faune arizonienne et botanique de renommée mondiale. 

Fondé en 1952, ce musée nous permet de voir la végétation propre au désert de Sonora. 

Il nous fait aussi comprendre les phénomènes exceptionnels qui permettent aux plantes et aux animaux de survivre dans ces climats torrides.

Il est fortement recommandé d'y aller tôt le matin car la température étant plus fraîche, les opportunités d'apercevoir des animaux sont beaucoup plus  nombreuses.

Cactus: nom encore inconnuUn circuit pédestre de près de 3,5 kilomètres traverse les 21 acres de ce magnifique musée. À l'entrée, on nous remet une brochure bien explicite. 

Qu'est-ce qu'on  peut  voir le long du Joli papillon butinant sur des fleurs sentier? 

Grotte calcaire, région montagneuse boisée, prairie du désert, canyon des félins, terres hautes d'Arizona, habitat d'oiseaux, mouflon d'Amérique, volière de différents oiseaux, jardin du désert, faune nocturne, jardin des pollinisateurs, volière pour colibris et jardin de cactus avec plus de 140 espèces.

On peut meme voir des loups dans ce museeÀ signaler que pour les deux volières ci-haut  mentionnées, les visiteurs  peuvent se promener librement à l'intérieur afin d'approcher les différentes espèces  d'oiseaux qui évoluent en toute liberté autour de nous. Cactus: nom encore inconnu

À l'intérieur du musée, on peut admirer plus de 300 espèces d'animaux et 1200 plantes vivantes dans leur cadre naturel.

Cette attraction touristique qui nous séduit avec ses animaux et ses plantes prend entre 4 à 5 heures pour faire le tour.

 

Sabino Canyon Recreation Area

La navette arrivant a la fin de la route cu canyonUn endroit peu connu des touristes étrangers mais extrêmement populaire des gens du la région. 

Debut de la route du canyon menant dans les montagnes Santa CatalinaC'est le ranger Chip Littlefield du parc national Saguaro qui nous a suggéré d'aller visiter ce canyon.  

Situé à l'est de la ville de Tucson, l'endroit est particulièrement propice à la découverte du Canyon Sabino, avec ses vues spectaculaires, des cactus Saguaro  ainsi qu'une variété de fleurs.

L'attraction secondaire est cette navette qui nous  transporte sur une distance  de 6 km jusqu'au bout du canyon situé dans les montagnes Santa Catalina. 

Il y a 9 points d'arrêt où l'on peut, selon notre désir, descendre ou monter.

Entree du camping Catalina State ParkUne façon d'effectuer la visite est de se rendre jusqu'au bout du chemin aJolies fleurs le long de la route du canyonvec la navette et de redescendre à pied. On peut ainsi mieux admirer le  décor.

Quant au pavillon d'accueil, il est intéressant avec ses photos explicatives ainsi  que son vidéo.

Le coût d'entrée du parc est de 5$ et un ajout de 6$ pour la navette.

Pour ceux qui sont en camping, le Catalina State Park est un endroit idéal. Il est situé un peu au pied des montagnes Santa Catalina et à proximité de Tucson. 

 

Tonto National Monument

Une minime partie du lac RooseveltLe ranger Chip Littlefield nous recommande d'aller voir Tonto National Monument situé près de Theodore Roosevelt Lake

Pour ce faire, il nous conseille de prendre les routes secondaires #77 & #188, lesquelles sont plus panoramiques que les autoroutes #10 & 17, passant par Phoenix.  

Ce chemin est  tranquille et nous permet de découvrir de petits villages, certains plus pauvres que d'autres, tantôt à travers des plaines, tantôt à Sentier panoramique menant aux ruines travers des montagnes.

Arrivés au lac Roosevelt, formé par la construction d'un barrage en 1911 sur la rivière Salt River, nous sommes surpris de son immensité dans un état aussi aride. 

Il est entouré de plusieurs grands terrains de camping administrés par l'état. 

Un apercu des ruines de par le sentierLes campeurs sont moins nombreux, ce 25 avril, mais il est évident que l'endroit est très populaire pour la baignade, le bateau et la pêche, d'autant plus que la population du Grand Phoenix n'est pas très loin.

À quelques kilomètres du lac, se trouve Tonto National Monument qui est à voir pour les visiteurs qui passent dans cette région.

Ce monument appelé "Lower Cliff Dwelling" est réputé pour l'état de conservation remarquable de ses ruines d'habitations construites en  falaise. 

Vieux de plus de 700 ans, le peuple indien "Les Salados" a construit et occupé ces lieux en montagne à 1,050 mètres au-dessus du niveau de la mer. 

Ces indiens ont quitté les lieux entre les années 1400 et 1450 mais les chercheurs ignorent le pourquoi de leur décision.

La visite débute au pavillon d'accueil. À l'intérieur, on peut y voir des expositions et de l'artisanat de ce peuple L'entree des ruines de l'habitation préhistorique.

Comme les ruines sont creusées à flanc de montagne, il faut emprunter un sentier de .8 km  assez abrupt pour se rendre à cet endroit historique. Il est toutefois asphalté. Une superbe vue d'une partie du lac Roosevelt pris du sentier Mais ça vaut réellement le détour. 

 Le long de ce parcours, la vue est splendide sur le lac Roosevelt. De plus, beaucoup de fleurs et cactus.

Arrivés à notre destination, la visite de ces ruines, creusées dans le roc, est inimaginable. 

Il s'agit d'une maison de 2 étages qui possédait originalement 19 chambres. Le tout a été très bien préservé et on peut y marcher à l'intérieur. 

Il y aussi le "Upper Cliff Dwelling" dont la maison est beaucoup plus grande avec ses 40 chambres. Elle est située en montagne à plus 1,160 mètres d'altitude. 

On peut la visiter avec guide seulement, mais il faut une réservation.

 

En route maintenant vers le nord de l'Arizona.

Texas - Côte du Golfe du Mexique

Texas - Parc national Big Bend

Nouveau-Mexique - Sud

Arizona - Sud

Arizona - Nord

Nouveau-Mexique - Nord
 
 

   

Accueil

    Menu